Guitare ensoleillée

12 Janvier 2018
Tomatito
Tomatito affiche pas moins de 50 ans de carrière.
(Photo: DR)

Tomatito, maître de la guitare flamenca, réchauffera la Philharmonie ce samedi avec un concert qui revisite le répertoire traditionnel gitan.

José Fernández Torres a fait ses débuts comme guitariste accompagnateur à 10 ans seulement. On l’a surnommé Tomatito, la petite tomate, en référence à son père, José Fernández Castro, qui était appelé «El Tomate». En tant qu’accompagnateur, il a joué avec le maître de la guitare Paco de Lucía et a suivi le chanteur Camarón de la Isla pendant les 18 dernières années de celui-ci.

Il a enregistré des disques comme soliste, dont «Spain», qui lui a valu le Grammy du meilleur album de jazz latin en 2000, et «Paris 1987», également récompensé dans la catégorie Meilleur album flamenco la même année. En presque 50 ans de carrière, Tomatito aura brillé sur les scènes du monde entier.

Le titre de l’album paru en 2013, «Soy flamenco» (Je suis le flamenco), résume bien l’univers d’un artiste baigné par l’âme gitane. Celui qui affirme «aimer le rythme et le chant gitan fait de nombreux mélismes» n’hésite pas non plus à adjoindre des touches de jazz pour livrer un regard nouveau sur ce répertoire traditionnel hérité de ses ancêtres.

La culture familiale sera d’ailleurs à l’honneur pendant le concert, puisque l’homme aux 60 guitares sera accompagné par son fils, José del Tomate, également à la guitare. Sur la scène de la Philharmonie, on pourra aussi applaudir les voix de Morenito de Illora et Kiki Cortiñas, et les percussions d’El Piraña. Karime Amaya accompagnera l’ensemble en dansant.

Rendez-vous le samedi 13 janvier à 20h à la Philharmonie.

La rédaction a choisi pour vous

Sonic Visions

16 Novembre 2017

Le festival Sonic Visions commence ce jeudi et durera trois jours. Outre les concerts qui attirent un large public, les conférences, présentations et rencontres sont des événements en or pour les professionnels de la musique.