«Une économie innovatrice et créative»

01 Janvier 2018 Par Paperjam.lu
Pour Marc Hansen, il n’y a rien de plus important que la santé.
(Photo : Maison Moderne)

Le ministre du Logement et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Marc Hansen (DP), espère qu’en 2018, les jalons soient posés pour garantir un Luxembourg prospère aux futures générations.

Monsieur Hansen, quel est votre vœu pour 2018 en ce qui concerne l’économie luxembourgeoise?

«J’espère qu’elle restera aussi prospère qu’elle l’est actuellement et qu’elle restera toujours aussi innovatrice et créative qu’elle l’a été au cours des dernières années pour trouver de nouvelles niches et s’adapter au monde qui tourne toujours plus vite.

J’espère évidemment aussi que l’économie et l’industrie luxembourgeoises investiront des moyens dans la recherche pour garantir aux futures générations un Luxembourg aussi prospère que nous le connaissons actuellement.

Quel serait votre souhait pour 2018 par rapport à la situation internationale?

«Je souhaite que tous les responsables politiques du monde entier se rendent compte de la responsabilité qu’ils ont et qu’ils réfléchissent à chacun de leurs gestes. J’espère qu’on parlera plus de ‘faire ensemble’ que de ‘faire l’un contre l’autre’.

Cela devrait être le leitmotiv de notre agenda pour 2018. Nous progresserons mieux si nous travaillons ensemble, si les uns et les autres se respectent et si nous faisons preuve de solidarité.

Quel est votre souhait personnel?

«J’espère que toutes les personnes qui me sont chères et moi-même garderons une bonne santé et qu’on puisse vivre sereinement. La santé pour tout le monde et pour tous ceux qui me sont chers. C’est mon souhait le plus sincère.»

La rédaction a choisi pour vous

Sven Clement, président des Piraten, et Gast Gibéryen, membre fondateur de l’ADR, bénéficient d’une plate-forme commune pour peser plus lors de cette législature.

16 Novembre 2018

Les deux partis annoncent vendredi qu’ils constituent, pour cette législature, un «groupe technique». Une manière de bénéficier d’une meilleure visibilité selon le règlement de la Chambre. Les nouveaux alliés affirment cependant garder leur «indépendance politique».

Selon le budget de l’assurance maladie-maternité voté jeudi, l’année 2019 s’annonce plus compliquée pour les comptes de la CNS que les années précédentes.

15 Novembre 2018

Si jusqu’à présent les comptes de la Caisse nationale de santé présentaient «des excédents importants», la donne s’annonce différente dès l’an prochain, selon les prévisions votées mercredi. Le solde devrait s’élever à -10,4 millions en 2019, contre 128,7 en 2018.