«Tout devient plus petit, rapide et diversifié»

28 Février 2018 Par Jonas Mercier
David Foy
David Foy (Luxinnovation): «Les applications de réalité virtuelle en streaming profiteront beaucoup de la 5G.
(Photo: Nader Ghavami / archives)

Après le CES de Las Vegas, le Mobile World Congress de Barcelone, qui se termine jeudi, est l’un des rendez-vous incontournables pour ceux qui s’intéressent aux nouvelles technologies. Et si la 5G était au cœur des innovations exposées cette année, l’intelligence artificielle s’invite également dans le secteur des télécommunications.

Monsieur Foy, quelles sont les grandes tendances qui sont ressorties de cette édition 2018 du Mobile World Congress de Barcelone?

«Tout devient plus petit, plus rapide et plus diversifié. L’autonomie de la batterie et la robustesse des appareils sont naturellement une préoccupation pour les fabricants. Sony a répondu au lancement du Samsung S9 avec les Xperia XZ2 et XZ2 Compact, tous deux équipés d’une caméra 4K et d’une fonction ‘slow motion’ en full HD impressionnante.

La 5G est évidemment le sujet brûlant du congrès de cette année. Tous les grands constructeurs ont présenté des innovations qui offrent des expériences utilisateur toujours plus rapides. Il y avait beaucoup d’applications utilisant la 5G, y compris dans le secteur de la robotique industrielle, où China Mobile propose une solution d’emballage et de tri à grande vitesse.


Mais aussi dans l’automobile avec, entre autres, SK Telecom, qui développe une technologie pour les systèmes de conduite autonomes. Des démonstrations de streaming en haute qualité sur la 5G ont également mis en lumière la supériorité de ce réseau par rapport au 4G. Les applications de réalité virtuelle en profiteront beaucoup.

D’autres technologies se sont-elles fait remarquer?

«L’intelligence artificielle devient également l’une des grandes priorités des constructeurs, notamment pour répondre à l’augmentation du big data. L’amoncellement des données et la technologie du ‘machine learning’ convergent pour fournir des solutions à plus forte valeur ajoutée, tout en permettant aux fournisseurs de services de mieux répondre à la demande et prédire le comportement des utilisateurs. Il est intéressant de voir que la question de l’éthique autour de l’intelligence artificielle est abordée chez beaucoup d’exposants cette année.

Et pour ceux qui auraient ignoré le RGPD, je peux vous dire qu’il n’a pas été négligé. Presque tous les stands ont affiché des informations et des avertissements concernant le traitement des données des visiteurs.

Les start-up ont-elles présenté des solutions?

«Parallèlement au congrès se tient l’événement 4YFN (4 Years From Now), qui rassemble plus de 600 start-up et a accueilli plus de 20.000 visiteurs cette année. Les thèmes abordés reflètent l’agenda du congrès, avec un accent particulier sur le transfert de technologie, l’Internet des objets, l’intelligence artificielle et la cybersécurité. Beaucoup de grandes idées sont exposées. Nous verrons quel impact elles auront sur nos vies dans quatre ans.

Nous participerons au salon Viva Technology de Paris de cette année avec un pavillon national.

David Foy, head of sector development chez Luxinnovation

Je n’ai pas croisé de start-up luxembourgeoise, mais nous essaierons d’être présents l’année prochaine. Il s’agit d’un événement qui prend de l’ampleur et où il faudra être présent. Mais je peux déjà vous dire que nous participerons au salon Viva Technology de Paris de cette année avec un pavillon national.»

La rédaction a choisi pour vous

15 Juin 2018

Ce n’est pas l’ampleur de vos ressources, mais la façon dont vous les gérez qui importe. L’avenir se prépare à Luxembourg, où différents leaders de l’industrie viendront expliquer la manière dont ils repoussent leurs limites. Vous découvrirez comment ils procèdent lors du SAP Forum. Inscrivez-vous sans attendre!

Frédéric Stiernon, fondateur et CEO de CarPay-Diem, va passer six mois dans l’incubateur du constructeur allemand.

15 Juin 2018

La start-up luxembourgeoise CarPay-Diem a remporté le concours de start-up actives dans le domaine du futur de la mobilité et organisé par Volkswagen au Cebit, le salon automobile de Francfort.