«Rencontrer d’autres décideurs»

25 Juin 2018 Par Paperjam Club
Pete Hoffmann/Martin Wienands Electris/Hoffmann Frères
Le Paperjam Club accueille Electris/Hoffmann Frères en tant que nouveau membre.
(Photo: Electris/Hoffmann Frères)

Le Paperjam Club accueille un nouveau membre: Electris/Hoffmann Frères. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société? 

«Nous sommes actifs dans deux domaines très différents.

Dans le domaine de l’énergie sous l’enseigne ELECTRIS:

–       La fourniture d’électricité et, à partir de 2019, de gaz naturel sur tout le territoire national;

–       La gestion du réseau public de distribution d’électricité à Mersch.

Dans le domaine de la construction sous l’enseigne HfM:

–       Le commerce de bois dans toutes ses formes (des bois bruts aux produits finis tels que portes, parquets, bois de jardin…).

Vous venez de rejoindre le Paperjam Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussés à le faire?

«Le Paperjam Club étant le plus grand club d’affaires au Grand-Duché, il nous a semblé le meilleur outil pour développer notre réseau professionnel et faire connaissance avec d’autres acteurs de l’économie luxembourgeoise.

Un échange de vues entre professionnels – souvent dans un cadre plus décontracté – est toujours fructifiant pour développer de nouvelles idées.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Il est clair que – surtout dans le domaine de l’énergie – nous sommes un acteur relativement peu connu. Nous espérons donc y rencontrer d’autres décideurs et d’être en mesure de leur proposer des alternatives, qui jusque-là leur étaient inconnues.

Mais nous sommes également persuadés que les formations proposées nous seront d’utilité pour davantage améliorer la qualité et l’efficience de nos services.»

La rédaction a choisi pour vous

Site de Luxexpo The Box au Kirchberg.

19 Juillet 2018

L’avenir de Luxexpo The Box pourrait s’écrire au Findel. C’est ce que détaille à Paperjam Francine Closener. La secrétaire d’État à l’Économie veut doter le pays d’une nouvelle structure modulable pour des congrès et foires ciblés.