«Pousser en avant quelques-unes de mes idées»

29 Mai 2018 Par Jean-Michel Hennebert
Claude Turmes, 57 ans, eurodéputé depuis 1999, sera officiellement nouveau secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures d’ici la fin juin.
(Photo: Mike Zenari)

Désigné par les instances dirigeantes de Déi Gréng comme successeur de Camille Gira au poste de secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures et à celui de tête de liste dans le Nord, Claude Turmes détaille sa vision de ses nouvelles missions.

Après 19 ans passés en tant qu’eurodéputé, Claude Turmes a accepté de prendre la succession politique de Camille Gira. Au cours des mois à venir, l’ancien professeur d’éducation physique devra donc à la fois mener à bien un maximum de dossiers engagés par son prédécesseur pour qu’ils soient votés avant la fin de cette législature et défendre les couleurs de Déi Gréng dans la circonscription Nord. Explications.

Monsieur Turmes, lors de l’annonce de votre désignation pour reprendre les fonctions occupées jusqu’à présent par Camille Gira, vous avez été particulièrement ému. Comment l’expliquez-vous?

Selon le calendrier présenté ce mardi, vous devriez être confirmé en congrès national le 5 juin. Et ensuite, que se passera-t-il?

A priori, vous ne serez secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures qu’un peu plus de trois mois. Quelles seront vos priorités?

La rédaction a choisi pour vous

Gérard Anzia, Claude Turmes et Tilly Metz, Déi Gréng

29 Mai 2018

Le député européen a été choisi à l’unanimité lundi par les cadres du parti Déi Gréng pour remplacer Camille Gira, décédé prématurément. Ce choix devra être confirmé par un congrès prévu le 5 juin prochain pour une entrée en fonction prévue «autour de la Fête nationale».

Dai Gréng Camille Gira succession

28 Mai 2018

Le parti Déi Gréng annonce ce lundi qu’il présentera son positionnement quant à un éventuel remaniement ministériel, suite à la mort soudaine du secrétaire d’État au Développement durable. Une annonce qui sera effectuée mardi matin.

Camille Gira

17 Mai 2018

Écologiste de la première heure, novateur dans sa commune de Beckerich, Camille Gira a laissé une empreinte durable dans le paysage politique luxembourgeois. Il a donné l’impulsion de l’économie circulaire à l’heure où le sujet n’était pas encore pris au sérieux au niveau national.