«Nous devons réussir à créer notre propre offre»

14 Septembre 2018 Par Ioanna Schimizzi
Pour Morgan Gromy, CEO de Luxexpo The Box, «il n’y a pas de concurrence avec Metz Congrès, nous sommes au contraire complémentaires.»
Pour Morgan Gromy, CEO de Luxexpo The Box, «il n’y a pas de concurrence avec Metz Congrès, nous sommes au contraire complémentaires.»
(Photo: Nader Ghavami / archives)

En marge de la présentation ce jeudi de la stratégie nationale pour le développement du tourisme de congrès par Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie, Morgan Gromy, CEO de Luxexpo The Box, fait le point sur les ambitions de la société sur ce secteur.

Monsieur Gromy, dans le cadre de la volonté affichée par le gouvernement luxembourgeois de développer le tourisme de congrès, y a-t-il des secteurs ou des publics que Luxexpo The Box souhaite faire croître?
«Nous devons envisager tous les segments de marché, qu’il s’agisse du BtoC comme du BtoB. Le BtoC a une très haute valeur ajoutée, notamment ici au Grand-Duché avec une grande part de consommation, une augmentation du nombre de résidents, etc. Dans l’avenir et sur ces deux segments, notre objectif partagé avec le cluster Mice et le gouvernement est de réussir à créer notre propre offre et d’être innovants. Nous allons cibler des secteurs-clés, et souhaitons mettre en place des événements qui seraient récurrents. Notre ambition en tant qu’acteur du territoire est de nous placer sur la carte européenne.

Francine Closener avait évoqué l’idée de déménager Luxexpo il y a quelques semaines, le Findel serait notamment une option?

«Nous avons un contrat de bail qui va s’achever en 2028, nous sommes donc en pleine phase de réflexion, et il n’est pas trop tôt pour y réfléchir. Le Findel est en effet envisagé, mais pour l’instant rien n’est fait, ce ne sont que des hypothèses. Nous devons étudier plusieurs aspects pour choisir un emplacement: l’accessibilité, la capacité d’accueil, avoir le business model opportun et l’activité opportune. Il faut que l’on se prépare et nous avons 10 ans pour nous préparer. Je pense que nous avons un très bon timing.

Metz vient d’inaugurer son centre de congrès, est-il un concurrent à Luxexpo The Box?

«Non, il n’y a pas de concurrence entre nous. Il y a certes une proximité géographique, nous ne sommes pas positionnés sur les mêmes logiques de marché. Luxembourg reste une capitale, donc nous ne faisons pas les choix de la même manière, et nous n’attirons pas les mêmes événements. Il n’y a pas de réelle compétition entre Metz et Luxembourg, nous sommes au contraire complémentaires. Aller dans une ville de province est un autre choix, il n’y a donc pas de confrontation entre nous sur les appels d’offres.»

La rédaction a choisi pour vous

17 Juillet 2018

Si des réflexions sur un nouveau site pour le centre d’expositions et de conférences sont menées, aucune décision n’a encore été prise. Le bail au Kirchberg court jusqu’en 2028. Pour les principaux concernés, cette approche s’intègre dans un bon timing.