«Nous comptons énormément de start-up en Pologne»

12 Décembre 2018 Par Jonas Mercier
«Nous avons reçu un important soutien des acteurs institutionnels des deux pays pour cette conférence», rappelle le président de la Luxembourg-Poland Chamber of commerce, Artur Sosna.
«Nous avons reçu un important soutien des acteurs institutionnels des deux pays pour cette conférence», rappelle le président de la Luxembourg-Poland Chamber of commerce, Artur Sosna.
(Photo: LPCC)

La Chambre de commerce polonaise au Luxembourg (LPCC) organise jeudi une conférence autour des fintech et des regtech. 12 start-up polonaises viendront participer à un concours de pitch, à la Lhoft. Interview d’Artur Sosna, le président de la LPCC.

Pourquoi avoir choisi le thème des fintech et des regtech pour cette première conférence business entre la Pologne et le Luxembourg?

Artur Sosna. - «Il y a différents secteurs où les synergies entre le Luxembourg et la Pologne méritent d’être développées. Je pense à l’automobile, à la logistique ou au space mining. En ce qui concerne le choix des fintech, ce thème s’est imposé un peu par hasard.

Nous avions la volonté de lancer une série de conférences entre la Pologne et le Luxembourg, et notre première idée a été de commencer avec le thème du space mining. Nous en avons parlé à Carlo Thelen, le directeur de la Chambre de commerce, qui a trouvé que cela arrivait peut-être un peu tôt.

Il nous a proposé de débuter cette série avec le secteur des fintech et des regtech. Ce qui s’est avéré être une très bonne idée.

La Pologne dispose-t-elle d’un pôle fintech important?

«Nous comptons énormément de start-up en Pologne. Nous sommes un grand pays – environ 38 millions d’habitants – et parmi les deux millions d’Ukrainiens qui ont choisi d’émigrer vers la Pologne ces dernières années, on trouve beaucoup d’ingénieurs informaticiens, mais aussi de gens qui ont l’envie d’entreprendre.

En plus, l’économie polonaise est en plein boom. Du coup, nous comptons beaucoup de start-up dans tous les domaines. Et nous avons été agréablement surpris de voir que c’est également le cas dans le secteur des fintech et des regtech.

Plus de 100 jeunes pousses ont déposé leur candidature pour participer à cette conférence. Nous en avons choisi 12 en collaboration avec la Lhoft.

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette série de conférences que vous organisez au Luxembourg?

«L’initiative vient de la LPCC. Nous organisons habituellement une dizaine d’événements durant l’année. Mais un jour, je me suis dit qu’il serait intéressant de voir les choses en plus grand et j’ai pensé à une série de conférences business entre les deux pays.

Nous avons contacté les acteurs institutionnels – ambassades, chambres de commerce, gouvernements – des deux pays et nous avons reçu un important soutien. D’ailleurs, le ministre polonais de l’Investissement et du Développement économique, Jerzy Kwieciński, sera présent ce jeudi lors de la conférence – qui se tiendra à la Chambre de commerce à partir de 17h –, tout comme le ministre de l’Économie luxembourgeois, Étienne Schneider.

Les thèmes auxquels nous pensons pour les prochaines conférences sont le space mining, la logistique, l’automobile et le secteur IT.»

La rédaction a choisi pour vous

La priorité de la Lhoft se concentre sur l’Europe où elle cherche à convaincre le plus possible d’écosystèmes nationaux de rejoindre son réseau.

04 Janvier 2019

Lancé en avril 2017, le hub fintech luxembourgeois a signé en moins de deux ans un nombre impressionnant de partenariats à travers le monde. Sa vision: collaborer plutôt qu’entrer en compétition.

Des start-up proposent de plus en plus de solutions très accessibles pour faire bénéficier la population des avantages de la blockchain, notamment à travers le paiement ou l’épargne.

14 Décembre 2018

Trop technique pour changer concrètement notre quotidien? Pas si sûr. Grâce aux monnaies virtuelles qu’elle génère, la blockchain apparaît comme une alternative de plus en plus viable pour les paiements, l’épargne ou tout simplement pour remplacer la monnaie fiduciaire.