«Le député doit rester à l’écoute de l’électeur»

03 Juillet 2018 Par Thierry Raizer
Claudine Konsbruck
Claudine Konsbruck se place de facto en congé extraordinaire de la fonction publique en prêtant serment à la Chambre.
(Photo: Lala La Photo/archives)

Claudine Konsbruck prêtera serment ce mardi après-midi en tant que députée, suite au départ annoncé de Marcel Oberweis, qui a choisi de ne pas mener le combat aux législatives du 14 octobre. Impressions à quelques heures de l’assermentation de celle qui est aussi conseillère communale dans la capitale.

Mme Konsbruck, que représente ce nouveau – et court – mandat, 15 ans après avoir adhéré activement au CSV? 

«Je suis en effet active tout d’abord au niveau local, dans la section du parti de la Ville, j’ai été candidate aux communales et conseillère depuis 2011. Cette arrivée à la Chambre représente l’aboutissement d’un long chemin, une mission que j’accepte avec beaucoup de fierté et de bonheur. Le but d’un candidat à une élection est d’accéder à un poste en cause. 

Je considère que le député doit rester à l’écoute de l’électeur, ses doléances et transmettre sa voix. Il doit aussi servir le pays, ce que nous avons parfois tendance à oublier au sein de la sphère politique.

Quelles seront vos priorités jusqu’à la fin de la mandature dans quelques semaines?

«Je reprends les travaux en cours de Marcel Oberweis dans les commissions parlementaires en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de l’Environnement, des Pétitions. Notre groupe parlementaire m’a aussi confié d’assister aux commissions dédiées à la culture et la famille, des sujets qui m’intéressent personnellement. De par ma fonction de conseiller au ministère de la Justice (en tant que conseiller de gouvernement première classe, ndlr), j’ai été familiarisée au travail et au cycle parlementaires, ce qui devrait me permettre d’entrer dans les matières plus facilement. 

Quelle sera votre priorité pour les élections du 14 octobre?

«Nous sommes occupés à finaliser le programme du parti, je dois donc attendre pour me prononcer en détail, mais deux des thèmes principaux seront le logement et la mobilité. La culture est aussi un sujet prometteur suite à la présentation du plan de développement culturel. Il y aura beaucoup de travail en la matière pour le prochain Parlement et le prochain gouvernement.»

La rédaction a choisi pour vous

28 Juin 2018

Alors que les Assises culturelles démarrent ce vendredi après-midi, le Plan de développement culturel 2018-2028 a été diffusé. Une somme de 190 pages qui doit doter Luxembourg d’une vision pour la culture.

06:00

C’est le nombre de demandes de protection internationale reçues par la Direction de l’immigration au mois de novembre, soit le nombre le plus haut depuis le mois de juillet (238). Au total, depuis le début de l’année, 1.932 demandes ont été introduites au Luxembourg. Sur ce mois de novembre, par pays, 41 personnes venaient notamment d’Érythrée, 24 d’Afghanistan, 19 de Syrie, et 18 d’Algérie. Concernant les décisions prises depuis janvier, 41,8% des DPI ont obtenu le statut de réfugié, et une décision de transfert ou d’incompétence a été déclarée dans 33,4% des cas.

17 Décembre 2018

Le ministre français des Finances a indiqué, lundi, ne pas attendre un éventuel accord européen pour prélever une taxe sur l’activité des géants du numérique. À partir du 1er janvier, Google et consorts devraient verser un impôt qui pourrait rapporter 500 millions d’euros annuels.