«L’Arch Summit est une belle opportunité»

21 Avril 2018 Par Jonas Mercier
Diego De Biasio
Diego De Biasio: «Je crois que les start-up luxembourgeoises auront certainement leurs cartes à jouer lors de cet événement.»
(Photo: Mike Zenari / archives)

Actionnaire à 50% du centre d’innovation Tomorrow Street aux côtés de Vodafone, le Technoport profitera de l’Arch Summit, qui se tiendra à Luxexpo The Box les 3 et 4 mai prochains, pour élargir ses réseaux internationaux.

Monsieur De Biasio, qu’apporte à l’écosystème start-up du Luxembourg un événement comme l’Arch Summit?

«Je crois que la force de frappe et d’attractivité internationale que peut avoir une structure comme Tomorrow Street, avec ses réseaux de partenaires, pour organiser un événement comme l’Arch Summit est relativement unique au Luxembourg. Rassembler autant de décisionnaires de grands groupes industriels, d’investisseurs et de start-up – les stands ont été sold-out – ne peut qu’être bénéfique pour l’écosystème luxembourgeois.

Cela attire des compétences et permet de présenter le Luxembourg à l’international sous un autre angle, ainsi que d’établir de nouveaux réseaux toujours utiles pour l’internationalisation future et nécessaire des start-up luxembourgeoises.

On parle plus souvent de l’innovation fintech du Luxembourg, plutôt que de celle du secteur des télécommunications. Les start-up luxembourgeoises auront-elles toutefois leurs cartes à jouer lors de cet événement?

«Il ne s’agit pas que de télécommunications ici – si on regarde les piliers sur lesquels Tomorrow Street se concentre, on voit bien que l’on retrouve des thématiques beaucoup plus larges, avec l’intelligence artificielle, la cybersécurité et l’internet des objets.

Le domaine des télécommunications est toutefois important dans de multiples secteurs – logistique, fintech, automotive… Donc je crois que les start-up luxembourgeoises auront certainement leurs cartes à jouer lors de cet événement. Et cela sera aussi une belle opportunité pour voir quelles sont les tendances à venir et se positionner sur ces créneaux.

En tant que partenaire de l’événement, le Technoport voit-il là une opportunité de se positionner comme un acteur plus international dans le segment des start-up?

«Ma réponse sera un peu nuancée ici, car ça dépend du stade de développement des start-up dont on parle. Le Technoport existe depuis 20 ans et fait partie de plusieurs réseaux internationaux d’incubateurs et parcs scientifiques.

Depuis plusieurs années nous recevons régulièrement des prix et reconnaissances internationales par rapport aux résultats que nos start-up et nous produisons. L’année dernière, plus de 36,9% des nouvelles demandes que nous avons reçues provenaient d’au-delà de la Grande Région, contre 49% de demandes résidentes (le reste étant de la Grande Région). Quasi 100% de nos sociétés hébergées ont des activités à l’international.

Nous sommes déjà beaucoup plus internationaux qu’une grande majorité des incubateurs étrangers.

Diego De Biasio, CEO du Technoport

Et si je nous compare à d’autres incubateurs étrangers, nous sommes déjà beaucoup plus internationaux qu’une grande majorité d’entre eux.

Cet événement va en effet nous permettre d’élargir nos réseaux, de nous faire connaître au sein de sociétés avec lesquelles nous n’étions pas encore en contact jusqu’ici, et de nous positionner, indirectement, via notre participation dans la joint-venture Tomorrow Street, sur un créneau de développement que nous n’avions pas encore sous cette forme, à savoir l’internationalisation de start-up plus matures via l’accès au réseau d’un corporate partner.»

La rédaction a choisi pour vous

Eva Wimmers, présidente de Honor (Huawei).

14 Avril 2018

Les 3 et 4 mai prochains, l’écosystème start-up du Luxembourg vivra un moment historique. L’événement international organisé par le centre d’innovation Tomorrow Street, et dont Paperjam est partenaire, rassemblera au Luxembourg plus d’un millier de décideurs d’entreprises innovantes du monde entier.

Whoopi Goldberg

29 Mars 2018

L’actrice américaine parrainera un prix dédié aux femmes actives dans les nouvelles technologies lors de l’Arch Summit. Cet événement international organisé par l’incubateur luxembourgeois Tomorrow Street réunira start-up et décideurs autour de l’innovation.