«La clé de notre fonds, c’est sa flexibilité»

16 Novembre 2017 Par Paperjam Club
Lewis Aubrey-Johnson, d'Invesco Asset Management
«Le contexte actuel des marchés est très favorable pour le risque», relève Lewis Aubrey-Johnson, d’Invesco Asset Management.
(Photo: Invesco Asset Management)

En amont du «10x6 Keytrade Bank: 10 fonds d’investissement, 10 stratégies» organisé par le Paperjam Club le mardi 21 novembre, Lewis Aubrey-Johnson (Invesco Asset Management), présente sa structure et introduit le produit qui sera présenté lors de la soirée.

M. Aubrey-Johnson, pouvez-vous, en quelques mots, vous présenter en tant que société de gestion? Quelles sont vos spécificités par rapport aux autres acteurs du marché?

«Invesco est l’un des premiers gestionnaires de capitaux indépendants au niveau international et a pour ambition d’aider les investisseurs du monde entier à atteindre leurs objectifs financiers. Coté à la bourse de New York, Invesco gérait, au 31 août 2017, 906 milliards de dollars américains d’actifs pour le compte de clients institutionnels et distributeurs.

Afin de répondre aux attentes des investisseurs, Invesco offre une large palette d’OPCVM et met en place des solutions d’investissement diversifiées: fonds actions, produits de taux, produits d’allocation d’actifs, fonds immobiliers internationaux, produits alternatifs, ETF.

Plus de 6.500 collaborateurs visent à satisfaire les besoins des clients à travers le monde. La proximité avec nos clients est garantie grâce à une présence sur le terrain dans plus de 24 pays et de solides assises financières, une notation ‘investment grade’ et un bilan solide.

Quelle est la stratégie d’investissement du produit présenté au cours de cet événement? Quelles en sont les caractéristiques? Comment vous aide-t-elle à atteindre un meilleur rendement – ou une meilleure maîtrise du risque?

«Invesco Pan European High Income Fund est notre fonds ‘income’ phare. Forts d’un parcours de plus de 20 ans dans la gestion des fonds income, nous gérons ce fonds depuis pratiquement 10 ans. La clé de ce fonds, c’est sa flexibilité. En raison de sa propension à investir dans des titres délivrant un rendement élevé, il aura tendance à être exposé à la partie basse du segment investment grade (type BBB) et à celui du segment ‘haut rendement’.

Toutefois, nous ne sommes pas contraints à investir dans la dette à haut rendement si nous pensons que la valorisation n’est pas justifiée. Nous pouvons également investir jusqu’à 30% dans des actions. Au cours des dernières années, près de 20% du fonds était par ailleurs en actions, ce qui est à l’origine d’une grande partie de la performance globale. Par ailleurs, nous pouvons nous replier sur le cash et les obligations gouvernementales en attendant de meilleures opportunités. La gestion du niveau et du type de risque au fil des ans a été la caractéristique la plus importante.

Dans le contexte actuel des marchés financiers (taux bas, volatilité…) en quoi votre produit répond-il particulièrement bien à la demande actuelle des particuliers pour des fonds d’investissement?

«Le contexte actuel des marchés est très favorable pour le risque. Les taux directeurs et l’inflation sont faibles, mais l’économie mondiale est en phase de redressement synchronisé et les fondamentaux du crédit sont solides. Toutefois, cette toile de fond positive met en exergue le défi d’un marché très cher. En bref, les rendements des obligations d’entreprise et des obligations à rendement élevé n’ont jamais été aussi bas.

Invesco Pan European High Income Fund est géré activement et ne suit pas un indice de référence. À certains moments, nous avons pris un peu plus de risque lorsque nous avons constaté des valorisations attractives dans le segment haut rendement, comme en 2009 ou 2011. Aujourd’hui, en revanche, nous avons des niveaux de cash et des créances de grande qualité relativement élevés pour essayer de préserver le capital en attendant de meilleures opportunités. Il s’agit d’un équilibre délicat à maintenir alors que nous tentons de soupeser les objectifs concurrentiels. Les clients ont besoin de revenus, mais ils veulent également une gestion de leur capital. À ce moment, le positionnement du fonds penche légèrement du côté de la préservation du capital.

Toutefois, la part du portefeuille qui, selon nous, peut stimuler les performances ultérieurement est la composante actions, où les valorisations sont bien plus attrayantes et les niveaux de dividendes toujours généreux d’un point de vue historique. Tout investissement comporte des risques associés, veuillez vous référer au prospectus à jour. Les opinions d’Invesco peuvent être modifiées sans préavis.»

Les inscriptions au «10x6 Keytrade Bank: 10 fonds d’investissement, 10 stratégies» sont ouvertes sur le site du Paperjam Club.

La rédaction a choisi pour vous

Sanela Kevric, de Fidelity International

15 Novembre 2017

Dans le cadre du «10x6 Keytrade Bank: 10 fonds d’investissement, 10 stratégies» organisé par le Paperjam Club le mardi 21 novembre, l’une des oratrices, Sanela Kevric (Fidelity International), présente sa structure et introduit le produit qui sera présenté lors de la soirée.

David Solomon

17 Juillet 2018

Wall Street devrait vivre un moment important cette semaine avec la succession qui se rapproche à la tête de Goldman Sachs. David Solomon, dauphin désigné, devrait succéder tout prochainement à Lloyd Blankfein à la tête de Goldman Sachs.