«‘Faire différemment’ pour trouver des solutions»

25 Juin 2018 Par Paperjam Club
Sarah Mellouet
«Les innovateurs doivent toujours se poser la question de l’acceptabilité sociale de leur projet…»
(Photo: DR)

En vue du 10x6 Business Innovation organisé par le Paperjam Club le mercredi 27 juin, l’une des oratrices, Sarah Mellouet (Fondation Idea), expose sa vision de l’innovation.

Quels sont les leviers que les entreprises peuvent – et doivent – actionner pour s’engager dans des démarches d’innovation?

«En premier lieu, je répondrais ‘l’intelligence collective’!

Qu’il s’agisse d’une innovation de produit, de procédé, de commercialisation ou encore, et surtout, d’organisation, la collaboration est cruciale. Il convient d’en appeler aux ‘bonnes idées’ de toutes les parties prenantes, dont les salariés, qui sont un rouage essentiel du pouvoir créateur d’une organisation.

En outre, et j’y tiens, les innovateurs doivent toujours se poser la question de l’acceptabilité sociale de leur projet…

Est-il aisé de financer des démarches d’innovation?

«Toutes les innovations n’impliquent pas les mêmes coûts ni les mêmes difficultés d’accès au financement et, in fine, de mise en œuvre. Certaines innovations n’apportent a priori peu, voire pas de dépense pécuniaire. Pensons par exemple à une innovation d’organisation, telle que les ‘horaires flexibles’.

Plus concrètement, en complément du crédit, de l’autofinancement, et, dans une bien moindre mesure, du capital-risque et du financement participatif, de nombreuses possibilités de cofinancement public de l’innovation sont ouvertes aux entreprises au Luxembourg (Fit4Innovation, Fit4Circularity, Fit4Digital…). Aussi, l’information des entreprises sur les coups de pouce qui leur sont proposés s’avère décisive. Enfin, si les financements n’affluent pas, cela revient à réévaluer la pertinence du projet ou la manière de le présenter…

Que manque-t-il à l’écosystème de l’innovation au Luxembourg pour le rendre plus performant?

«Spontanément, je dirais peut-être ‘une injonction à la débrouille’, c’est-à-dire la nécessité, en situation de ‘galère’, de ‘faire différemment’ pour trouver des solutions.

Plus concrètement, j’invoquerai ici deux propositions-clés conceptualisées par mes collègues Vincent Hein et Michel-Edouard Ruben pour consolider l’écosystème de l’innovation:

– des chèques innovation dans les domaines de l’efficacité énergétique, de la mobilité durable, de l’économie circulaire et de l’économie créative (Vincent Hein);

un nouveau cadre favorable aux business angels afin de drainer l’épargne abondante vers le financement de start-up prometteuses (Michel-Edouard Ruben).»

Vous pouvez vous inscrire au 10x6 Business Innovation sur le site du Paperjam Club.

La rédaction a choisi pour vous

Gerard Lopez, président du Losc.

17 Juillet 2018

Gerard Lopez était récemment de passage à Luxembourg pour rencontrer des lycéens. L’entrepreneur et président du Losc leur a conseillé de s’intéresser à l’humain et leur a parlé d’intelligence artificielle, dans laquelle il veut investir.

Margrethe Vestager

17 Juillet 2018

Le géant américain du net pourrait se voir infliger une sanction de plusieurs milliards d’euros pour abus de position dominante via son système d’exploitation Android. En cause, l’obligation faite aux usagers d’utiliser certaines applications de la firme de Mountain View.