«Échanger notre expérience avec d’autres entrepreneurs»

06 Juin 2018 Par Paperjam Club
Julien Guillaume et Martin Hubert intègrent le Paperjam Club.
(Photo: NeoTrust Fiduciary Luxembourg)

Le Paperjam Club accueille un nouveau membre: Neotrust Fiduciary Luxembourg. Présentation en trois questions. 

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société? 

«Neotrust a été constituée fin 2017 afin de répondre à une demande croissante du marché pour des fiduciaires de taille raisonnable et humaine pouvant garantir un service personnalisé et proche des clients tout en maintenant un haut niveau de compétences et de qualité. Nous proposons l’ensemble des services fiduciaires classiques, allant de la constitution à la liquidation de sociétés, ainsi que la gestion complète de ces sociétés (comptabilité, fiscalité, etc.). 

Nous sommes à ce jour une équipe de 6 personnes. Nous espérons encore accueillir deux ou trois collaborateurs d’ici la fin de l’année. 

Vous venez de rejoindre le Paperjam Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à le faire?

«Nous avons rapidement identifié que l’un des points-clés pour notre développement devait passer par une communication marketing claire et active, ainsi qu’une visibilité accrue sur les différents médias à notre disposition (site web, réseaux sociaux, etc.). 

Paperjam étant déjà bien ancré dans le paysage marketing luxembourgeois, il était évident que nous nous devions de faire partie du Club afin de bénéficier des avantages proposés et faire connaître notre société en accédant au large réseau de membres du Club. 

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Être membre du Club va nous permettre d’élargir rapidement notre carnet d’adresses, de faire connaître notre société auprès d’acteurs importants de la Place auxquels nous aurions difficilement accès sans cela. Cela nous permettra également de pouvoir échanger notre expérience avec d’autres entrepreneurs, de puiser de précieux conseils et, pourquoi pas, de trouver de nouveaux partenaires.»

La rédaction a choisi pour vous

Maitre Alain Grosjean, Président du comité luxembourgeois de l’UIA, s'intéresse aux droits des femmes à travers le monde.

05 Juin 2018

À l’occasion de la sortie de l’ouvrage collectif de l’Union internationale des avocats (UIA), «Le statut des femmes et l’État de droit», l’avocat Maître Alain Grosjean nous raconte pourquoi il s’est investi dans la lutte contre les violences faites aux femmes, à travers une soirée spéciale mercredi soir au cinéma Utopia et la diffusion du film «Enfants reporters de guerre».