«Échanger des expériences et des idées»

30 Mai 2018 Par Paperjam.lu
Pascale Kraft Medi-K
Pascale Kraft: «J’espère trouver de nouvelles inspirations qui m’aideront pour le développement de mon entreprise.»
(Photo: Medi-K)

Le Paperjam Club accueille un nouveau membre: Medi-K. Présentation en trois questions.

Madame Kraft, pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société? 

«L’activité principale de la société est, depuis 2011, la vente de dispositifs médicaux destinés à la médecine esthétique et régénérative. Mes clients, qui sont essentiellement des médecins spécialisés en esthétique médicale, des dermatologues et des chirurgiens plasticiens, se situent au Grand-Duché de Luxembourg, en Belgique, en France et en Allemagne. Une autre activité importante de la société est l’événementiel médical, le référencement des médecins spécialistes et la vente d’appareils médicaux d’occasion via une plate-forme internet.

Vous venez de rejoindre le Paperjam Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à le faire?

«Étant souvent en déplacement professionnel, j’ai très peu de possibilités de rencontrer d’autres entrepreneurs. Ayant eu l’opportunité d’assister à certains événements du Paperjam Club dans le passé, j’ai enfin décidé de rejoindre le Club afin de pouvoir créer de nouveaux contacts, d’échanger des expériences et des idées, et surtout de pouvoir participer à des journées de formation.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Avant toute chose, j’espère pouvoir participer à des formations et y apprendre de nouvelles choses, trouver de nouvelles inspirations qui m’aideront pour le développement de mon entreprise.

Mon activité étant connue surtout dans le milieu médical, il m’a fallu peu de temps pour m’apercevoir que les patients, le public – autant les hommes que les femmes – sont mal informés sur les tendances en médecine esthétique et les traitements proposés par des médecins bien formés et présents au Grand-Duché.

Comme nous vivons dans une ère où le paraître et l’apparence sont de plus en plus importants, je peux, sans vouloir prendre la place d’un médecin spécialisé, informer sur les dernières tendances et surtout guider les personnes intéressées vers les spécialistes présents dans le pays.»

La rédaction a choisi pour vous