Basic-Fit veut muscler son offre au Luxembourg

26 Octobre 2018 Par Nicolas Léonard
Kevin Ayeni: «Nous comptons maintenant dix salles et nous continuons à examiner toutes les opportunités de nous agrandir.»
Kevin Ayeni: «Nous comptons maintenant 10 salles et nous continuons à examiner toutes les opportunités de nous agrandir.»
(Photo: Basic-Fit)

Basic-Fit compte déjà 10 salles de fitness au Luxembourg. Et en ouvre deux à trois par an. Un développement qui va se poursuivre au cours des années à venir. Kevin Ayeni, marketing manager Belux, nous parle des ambitions du groupe.

Tout va bien pour le groupe Basic-Fit, qui a révolutionné le monde du fitness en ouvrant des salles de qualité accessibles à des prix low cost. Désormais, il compte 565 clubs en Belgique, Hollande, France, Espagne et au Grand-Duché. Chaque année, 310.000 nouveaux membres rejoignent Basic-Fit, dont la croissance des recettes, selon une étude récente de KBC Securities, devrait être de 15% jusqu’en 2025. À cette date, l’entreprise devrait compter pas moins de 4.260.000 abonnés et générer un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros.

Quelles sont les ambitions de Basic-Fit au Grand-Duché?

Kevin Ayeni. – «Nous comptons maintenant 10 salles et nous continuons à examiner toutes les opportunités de nous agrandir. Notre analyse actuelle porte avant tout sur les endroits où ne nous sommes pas présents. Plusieurs zones nous intéressent, et donc notre croissance au Grand-Duché n’est pas finie. Notre but est de couvrir au mieux l’ensemble du pays (mis à part une salle à Ettelbruck, Basic-Fit est surtout implantée dans la moitié sud du pays, ndlr).

Avez-vous adapté vos offres aux spécificités du marché luxembourgeois?

«Notre concept et notre stratégie sont les mêmes que dans les autres pays européens. Notre mission est de rendre le fitness accessible à tout le monde. Notre dernière campagne est d’ailleurs intitulée ‘Ouvert à tous’. Nous ne voulons pas faire de distinction entre nos membres.

Qu’est-ce qui fait le succès de Basic-Fit?

«Les avantages de Basic-Fit semblent plaire aux Luxembourgeois et aux travailleurs frontaliers: un prix bas, mais un matériel de qualité dernier cri, de nombreuses salles, une carte qui donne accès à toute la famille... Mais il semble que c’est aussi l’aspect ‘international’ qui séduit au Luxembourg, le fait de pouvoir utiliser sa carte et son abonnement dans les autres pays où nous sommes implantés.»

La rédaction a choisi pour vous

Raymond Goeres, fondateur de Goeres Horlogerie

14 Novembre 2018

Le fondateur de l’horlogerie de luxe Goeres est décédé vendredi à l’âge de 87 ans, a-t-on appris mercredi dans les colonnes du Wort.