La fintech family à Paris

31 Janvier 2018 Par Jonas Mercier
(Photo: ministère des Finances)

À l’image de son écosystème, le Luxembourg a présenté une délégation unie au premier grand rendez-vous fintech de l’année, le Paris Fintech Forum. Réunies sous les couleurs de la Luxembourg house of financial technology (Lhoft), une quinzaine de start-up et plusieurs institutions ont fait le déplacement pour l’occasion. Alors que mardi, le CEO de l’incubateur, Nasir Zubairi, et le ministre des Finances, Pierre Gramegna, intervenaient dans deux tables rondes différentes.

La rédaction a choisi pour vous

Le concept de «sandbox», bac à sable en français, vise à proposer un cadre réglementaire très souple aux start-up de la finance pour favoriser l’expérimentation de solutions en conditions réelles.

09 Août 2018

Le gendarme financier anglais a annoncé mardi s’être allié avec 11 autres régulateurs dans le monde, dont celui des États-Unis, de Singapour et de Hong Kong, pour créer un «global sandbox» dédié aux fintech. Une manière pour la City de rester attractive, même dans le pire scénario du Brexit.

Vitaly Bondar

08 Août 2018

La start-up basée à la Lhoft souhaite créer un nouveau système international de transfert d’argent entièrement basé sur la blockchain. Pour cela, elle entend convaincre banques et institutions de paiement grâce à un système qui respecte l'ensemble des règles du secteur.