Devoir accompli pour Carlo Thill

29 Juin 2018 Par Paperjam.lu
(Photo: Fabienne Dasnoy)

Ces mercredi et jeudi soir, BGL BNP Paribas organisait sa traditionnelle «Garden Party» à l’intention de ses clients et partenaires. 

L’occasion de célébrer la carrière de Carlo Thill au siège de la banque qu’il avait rejoint il y a 40 ans. Le CEO de BGL BNP Paribas part en effet en retraite ce 30 juin, après avoir gravi tous les échelons de l’entreprise, comme il le rappelait dans une interview de bilan accordée récemment à Paperjam.

Carlo Thill, qui affichait le sourire serein du devoir accompli, en a profité pour remercier clients et collaborateurs pour leur confiance et leur fidélité et a dit «au revoir» aux invités présents.

Étienne Reuter, président du conseil d’administration (à gauche sur la photo), a pris la parole pour le remercier de sa longue carrière et pour introduire son successeur Geoffroy Bazin.

La rédaction a choisi pour vous

Carlo Thill, président du comité de direction et responsable Pays BGL BNP Paribas

21 Décembre 2016

Son calme apparent dissimule un esprit en éveil permanent. Collaboratif dans la prise de décision, sa longue expérience lui permet de trancher lorsque le moment l’impose. Carlo Thill fait partie de la catégorie des grands patrons des grandes banques, capable de résister à des crises et de prendre le train de la digitalisation en marche.

Michel-Édouard Ruben et Carlo Thill

21 Septembre 2017

C’est la question que Paperjam a posée à Michel-Édouard Ruben, économiste à la Fondation Idea, et Carlo Thill, président du comité de direction de BGL BNP Paribas et responsable Pays du Groupe BNP Paribas au Luxembourg, dans le cadre de la rubrique Opinion de la nouvelle formule du magazine.

Carlo Thill BGL BNP Paribas

11 Juin 2018

Suite de la première partie de notre interview de Carlo Thill, qui prendra sa retraite le 30 juin prochain. Le CEO de BGL BNP Paribas est entré à la Banque Générale du Luxembourg il y a 40 ans, a creusé son sillon en interne, a pris le gouvernail il y a 13 ans déjà, a traversé la tempête Fortis et, finalement, a arrimé l’institution quasi centenaire à un groupe de taille européenne. Bilan et souvenirs.