Moovijob

25 Mars 2018

Du secteur industriel à la finance, en passant par la construction et l’informatique, le salon Moovijob a de nouveau fait le plein, vendredi, pour son édition 2018. Les besoins des employeurs se sont résumés à des profils classiques. Et les candidats étaient nombreux.

Fabrice Encelle

05 Octobre 2017

Chaque jour, Paperjam propose un focus sur une fonction, ses défis et ses enjeux. Zoom aujourd’hui sur les ressources humaines avec Fabrice Encelle, HR account manager chez ING Luxembourg.

Stéphanie Borner, directrice des ressources humaines, Genista: «On peut très vite gagner en notoriété grâce aux réseaux sociaux, mais aussi tout perdre en très peu de temps.»

08 Juin 2017

Sur un marché du travail tendu, où les «talents» sont rares, les employeurs veulent maîtriser leur image pour en faire un avantage concurrentiel. À cheval entre le dispositif marketing et l’outil RH, la marque employeur doit faire le lien entre la culture d’entreprise et les attentes toujours plus précises des candidats.

Paul Schilling

12 Juin 2016

Le mobile est l’un des outils qui monte en puissance dans le domaine de la recherche d’emploi. Le recrutement 2.0 pousse les job boards traditionnels à se remettre en cause pour développer de nouveaux services. Si les entreprises qui recrutent sont très actives sur le net pour débusquer et séduire les talents, elles s’exposent également plus largement à la critique.

24 Mars 2016

La deuxième édition de l’étude Potentialpark consacrée aux stratégies digitales RH révèle un faible intérêt de nombreux employeurs de la Place pour le recrutement en ligne. Pour remporter la guerre des talents, portail intuitif ou applications responsives font pourtant partie des armes. Quelques bons exemples, comme Deloitte, vainqueur du classement, sauvent la mise.

Patricia Bettembourg (photo), Fabrice Encelle, Nicolas Hurlin et Édouard Housez parlent des RH 2.0 dans le dossier RH & Formation de l'édition de juillet/août de Paperjam2.

14 Juillet 2015

Amenés à transformer toute la palette RH, les réseaux sociaux et les précieuses données qu’ils génèrent bousculent particulièrement le recrutement. L’interactivité du web 2.0, couplée à la rareté des profils, change les rapports de force entre candidats et entreprises. Le collaborateur est replacé au centre du processus. «Les réseaux sociaux permettent de réinjecter de l’humain.»