“We need engaged people”

07 Juin 2018 Par Paperjam.lu
Laurent Ernens
Laurent Ernens: "We need engaged people, open mind and with strong values."
(Photo: SGG)

Paperjam a invité 200 des plus gros employeurs du pays à répondre à une enquête pour connaître leurs besoins en ressources humaines en 2018. Voici les réponses de Laurent Ernens, HR Director chez SGG. 

Quels profils seront indispensables pour le développement futur de votre société? 

"People with high education, strong communication and language skills, high sense of responsibility, ownership and keen to learn. We need engaged people, open mind and with strong values.

We regularly need profiles for the Departments below:

  • Alternative funds (PE, RE, funds); department: senior fund accounting officers, legal officers
  • Corporate department: All levels of accountants and legal officers

Quelle stratégie mettez-vous en place pour disposer de ces profils?

“Ads on line, direct approach on professional networks, referral and internal mobility

Êtes-vous confrontés à une nouvelle guerre des talents?

"Yes for some profiles (i.e. accountants and fund accountants with PE RE experience and background"

En résumé:

  • Nom de la société: SGG Luxembourg
  • Nombre d’employés: 254
  • Secteur d’activité: Corporate Services
  • Nombre de recrutements prévus pour 2018: about 70
  • Départements concernés: corporate and funds delivery teams
  • Profils recherchés: accountants, fund accountants (PE RE Funds) and legal officers

La rédaction a choisi pour vous

Pascal Monfort: «Les millennials ont compris que tout pouvait basculer très vite et qu’il fallait se réinventer continuellement.»

15 Janvier 2019

On les appelle «millennials», cette jeune génération dont le rapport au monde et à la consommation est à part. Pourquoi? Pascal Monfort, consultant, professeur et spécialiste de la mode et du luxe, nous livre ses analyses en prélude à la conférence intitulée «Young adults and money, what’s up?» qu’il donnera ce jeudi 17 janvier à la Banque de Luxembourg, à l’initiative du Paperjam Club.

Selon Carlo Thill, ancien CEO de BGL BNP Paribas, les actionnaires doivent être informés et peuvent être consultés autour de questions stratégiques, mais il est important de ne pas révéler trop d'informations confidentielles.

13 Janvier 2019

Qu’ils soient à la tête de multinationales ou de start-up, les dirigeants d’entreprise ont presque toujours affaire à des actionnaires. Le respect de certaines règles est essentiel pour que tout se passe bien.