VP Bank déménage chez BGL

05 Novembre 2018 Par Thierry Raizer
VP Bank Luxembourg
La proximité de l’aéroport a joué dans le choix du site.
(Photo: VP Bank Luxembourg)

VP Bank et VP Fund Solutions ont intégré ce lundi leurs nouveaux locaux, deux étages au sein de la tour «oKsigen» construite pour BGL BNP Paribas. Des espaces nécessaires pour gérer une croissance, en cours et à venir.

Pour son 30e anniversaire au Luxembourg, VP Bank s’offre un nouvel écrin. La filiale de la banque basée au Liechtenstein vient en effet de prendre possession de ses nouveaux bureaux, ce lundi 5 novembre.  

Exit l’avenue de la Liberté. C’est désormais au Kirchberg que les 130 collaborateurs évolueront, sur deux étages, au sein de la tour «oKsigen» construite pour BGL BNP Paribas et les besoins de son siège central, et inaugurée en juillet 2016.

Un cadre adapté

L’arrivée de la marque VP – les fonds avec VP Fund Solutions ont aussi déménagé – au Luxembourg rimant avec croissance et embauche de nouveaux collaborateurs, le besoin d’espaces de travail adaptés s’est fait sentir.

«Ce déménagement est la dernière étape d’un processus de transformation dynamique», déclare Christoph Mauchle, head of client business et membre du Group Executive Management du groupe VP Bank. «Les nouveaux locaux peuvent accueillir jusqu’à 200 collaborateurs et collaboratrices, ce qui va dans le sens de notre stratégie de croissance.»

Rachats examinés 

VP Bank ajoute dans son communiqué examiner «d’éventuels rachats», signe de l’intérêt de la Place pour la banque. Dans un marché où la taille critique compte pour servir les clients avec les moyens techniques, et surtout humains, suffisants, la banque privée pourrait arrimer d’autres enseignes à son équipe.

Récemment, VP Bank annonçait la reprise des activités de Catella Bank: 10 personnes et près de 800 millions d’euros d’actifs sous gestion.

La rédaction a choisi pour vous

L’ULC conteste notamment le fait que les banques demandent une attestation écrite certifiant la provenance de l’argent, même pour les petits montants.

09 Novembre 2018

L’Union luxembourgeoise des consommateurs ne mâche pas ses mots face à ce qu’elle appelle le «diktat» des banques. Elle dénonce notamment une «non-transparence» des établissements au Grand-Duché.