«Une période particulièrement excitante»

04 Mai 2018 Par Jonas Mercier

Il est en charge d’anticiper les tendances futures pour son entreprise, l’éditeur de logiciels SAP. Un travail complexe, mais excitant pour un passionné de nouvelles technologies comme Tom Raftery. Présent à l’Arch Summit, il a répondu aux questions de Paperjam.lu.

Le futur n’appartient plus à la science-fiction, il se montre désormais au grand jour à qui sait bien observer. Les futurologues, ces experts qui tentent de le saisir, sont encore peu nombreux. Les entreprises se les arrachent et espèrent ainsi avoir une longueur d’avance sur leurs concurrents.

Monsieur Raftery, comment vous y prenez-vous pour deviner de quoi sera fait l’avenir?

Pourquoi une société comme SAP s’intéresse-t-elle au futur?

On dit souvent que l’innovation vient des start-up. En tant que futurologue, confirmez-vous cela?

Les grandes compagnies n’ont donc pas d’autres choix que d’acheter des start-up…

Cela signifie que les grandes compagnies ne peuvent plus innover?

Si vous avez des difficultés à lire ces vidéos, veuillez essayer avec un autre navigateur.

La rédaction a choisi pour vous

04 Mai 2018

C’est une des têtes pensantes d’Accenture et son job est d’anticiper l’innovation. Le senior managing director of technology ecosystem & ventures de l’entreprise était à l’Arch Summit et a répondu aux questions de Paperjam.lu.

03 Mai 2018

Le directeur technique de Google Cloud était l’un des speakers vedettes de l’Arch Summit jeudi matin. Il est venu partager sa vision sur le futur du cloud et les progrès de l’intelligence artificielle lors d’une intervention intitulée «The wonder of machines that learn».

04 Mai 2018

On en entend peu parler, pourtant Nokia est en train de vivre une seconde jeunesse grâce aux nouvelles technologies. La célèbre entreprise présentait ses solutions connectées lors de l’Arch Summit. Le responsable du marketing client a répondu aux questions de Paperjam.lu.