Une «marketplace» fintech chez Clearstream

15 Mai 2018 Par Jonas Mercier
Clearstream Finologee figo
Clearstream, en partenariat avec la luxembourgeoise Finologee et l'allemande figo, lance le projet Fintech Acceleration Platform, plateforme technique qui accueille des applications destinées au secteur financier.
(Photo: Licence C.C.)

Clearstream, en partenariat avec deux fintech, dont la luxembourgeoise Finologee, a créé une plateforme sécurisée qui servira de «marketplace» pour distribuer des solutions financières innovantes d’acteurs de tous horizons. Son lancement est prévu pour la rentrée 2018.

Il est parfois compliqué de s’y retrouver dans la multitude de services digitaux développés par des fintech. Et à l’heure actuelle, les salons spécialisés sont encore les meilleurs endroits pour se mettre en courant des dernières nouveautés et rencontrer les développeurs d’applications financières.

En s’unissant avec les fintech Finologee (Luxembourg) et figo (Allemagne), Clearstream veut faciliter ce processus. La filiale luxembourgeoise de Deutsche Börse Group vient d’annoncer la création d’un environnement numérique baptisé Fintech Acceleration Platform.

Il s’agit, en fait, d’une sorte de ‘marketplace’.

Jonathan Prince, cofondateur de Finologee

Concrètement, il s’agit d’une plateforme technique qui accueille des applications destinées au secteur financier développées dans le monde entier. Aussi bien les start-up que les fintech plus matures, voire les banques, vont pouvoir y proposer leurs solutions. Une fois cette plateforme lancée, n’importe quel acteur financier pourra venir sélectionner les services dont il a besoin et les intégrer dans son propre système.

«Il s’agit, en fait, d’une sorte de ‘marketplace’ où l’on trouvera non seulement les applications de Clearstream, de Finologee et de figo, mais aussi celles d’acteurs externes», explique Jonathan Prince, le cofondateur de Finologee. «Nous sommes par exemple en train d’accueillir les start-up luxembourgeoises Governance.com, Jemmic et KYC Tech. Mais il y en a aussi de France et d’Allemagne.»

Certifié conforme aux règles de la CSSF

La Fintech Acceleration Platform présentera deux avantages majeurs. D’une part, l’ensemble du fonctionnement de l’infrastructure sera assuré par Clearstream, ce qui permettra d’offrir non seulement un environnement sécurisé, mais aussi toute la partie support, notamment en cas de volumes importants de transactions.

Le second avantage viendra de Finologee, qui aura le rôle de certifier aux potentiels clients que les produits proposés sont conformes aux réglementations en vigueur de la Commission de surveillance du secteur financier. La start-up attend encore un agrément du régulateur luxembourgeois pour remplir cette fonction, mais elle devrait l’obtenir dans le courant de l’année. Il s’agira, pour les fintech qui viendront proposer leur solution au Luxembourg, d’un gain de temps non négligeable.

Réunir une infrastructure de marché établie avec des modèles innovants.

Marc Robert-Nicoud, CEO of Clearstream Holding

La start-up figo aura un rôle identique pour le marché allemand. «Nous pensons que ce type de partenariat est la voie à suivre pour façonner l’avenir de l’industrie financière: il réunit le savoir-faire et la capacité d’innovation d’une infrastructure de marché établie avec les modèles innovants et la flexibilité de start-up fintech fortes», explique dans un communiqué Marc Robert-Nicoud, le CEO de Clearstream Holding.

Les deux fintech offriront également leur expertise pour la création d’API, c’est-à-dire la connexion de la solution fintech dans le système déjà en place de la banque ou du prestataire financier.

La rédaction a choisi pour vous

Le partenariat entre Clearstream et le SnT courra sur quatre ans pour un investissement de investissement de 800.000 euros.

01 Février 2018

La filiale de compensation de Deutsche Börse Group a annoncé la signature d’un partenariat avec le bras technologique de l’Université du Luxembourg. Les recherches visent à automatiser la conception et le test des solutions informatiques qu’elle propose à ses clients.

Jérôme Wittamer et Nasir Zubairi

08 Février 2018

L’apport des nouvelles technologies dans l’industrie financière était au cœur du 10x6 fintech proposé par le Paperjam Club, mercredi soir au Tramsschapp. Deux visions se sont affrontées dans la première «battle» verbale organisée pour cet événement, entre Jérôme Wittamer (Expon Capital) et Nasir Zubairi (Lhoft).