Une maison et tout ce qu’il faut pour les start-up

28 Mai 2018 Par Jonas Mercier
House of Start-Ups
Près de 200 start-up pourront être accueillies à la Host.
(Photo: Romain Gamba)

C’est l’une des pièces maîtresses de l’écosystème luxembourgeois dédié aux jeunes sociétés innovantes. La House of Start-ups sera inaugurée ce vendredi et ouvrira ses portes au public samedi. Petit rappel de la structure et des acteurs qui ont déjà investi les lieux.

Au croisement des quartiers de la gare et de Bonnevoie – au 9, rue du laboratoire –, le bâtiment Le Dôme porte bien son nom. C’est lui qui a été choisi pour abriter la House of Start-ups (Host) sur quatre étages et demi, soit 5.700m2. Depuis le mois d’avril, les différents locataires s’installent.

La Luxembourg House of Financial Technology (Lhoft), basée jusque-là dans la House of Entrepreneurship, en est l’un des principaux. Le centre d’innovation occupe les deux étages supérieurs du bâtiment. Il en partage une partie avec la fintech chinoise PingPong, qui a établi ici son siège, et le [email protected] du Crédit Agricole, qui est la plateforme d’internationalisation des start-up incubées par la banque en France.

Une «house of incubation»

Le second gros acteur de la Host est le tout nouvel incubateur de la ville, le Luxembourg City Incubator (LCI). Il occupera la même surface que la Lhoft sur les deux étages inférieurs. Fruit d’un partenariat entre la Ville et la Chambre de commerce, il accueillera bientôt une cinquantaine de start-up.

Le LCI cohabitera avec l’accélérateur Nyuko, le club corporate pour la promotion de l'innovation Luxembourg Open Innovation Club (Loic) et l’International Climate Finance Accelerator (ICFA), une initiative impliquant le gouvernement et plusieurs acteurs de la Place.

Après la House of Training et la House of Entrepreneurship, la Chambre de commerce, qui a entièrement supporté le coût de la Host, offre aux entrepreneurs une «house of incubation» pour les aider à réaliser leurs idées de business, selon les mots de Carlo Thelen, le directeur de l’institution.

Répondre aux questions pratiques

Car à ces acteurs s’ajoute la présence de Luxinnovation et de la House of Entrepreneurship. Les deux organismes auront une antenne sur place pour répondre à toutes les questions pratiques des start-up.

«C’est un peu le monde de l’entreprise qui rencontre le monde des start-up», expliquait en décembre pour Paperjam.lu Karin Schintgen, la CEO de la Host. «C’est une maison qui sera activement utilisée par ses partenaires, dans leur intérêt et celui des start-up.»

Au rez-de-chaussée, des espaces communs pour l’organisation d’événements seront mis à disposition de l’ensemble des acteurs. Au total, près de 200 start-up pourront être accueillies.

Portes ouvertes de la House of Start-ups ce samedi 2 juin de 11h30 à 16h30.

Infos: host.lu.

La rédaction a choisi pour vous

21 Mars 2018

La visite du «plus grand incubateur au monde», organisée mardi à Paris dans le cadre de la visite d’État, a été l’occasion pour les acteurs institutionnels des start-up de s’inspirer des bonnes pratiques et de proposer au propriétaire des lieux, Xavier Niel, un accord transfrontalier.