Une affaire à 25 millions d’euros autour du Belval Plaza

10 Octobre 2018 Par Jonas Mercier
Entre janvier 2007 et mars 2010, quatre virements des comptes de Multiplan vers ceux du gérant auraient été effectués pour une somme de près de 20 millions d’euros.
Entre janvier 2007 et mars 2010, quatre virements des comptes de Multiplan vers ceux du gérant auraient été effectués pour une somme de près de 20 millions d’euros.
(Photo: Nader Ghavami / archives)

Un ex-directeur de plusieurs sociétés du groupe Multiplan est accusé d’avoir détourné 25 millions d’euros entre janvier 2007 et mars 2010 dans le cadre de la construction du Belval Plaza. Son procès a débuté hier au tribunal de Luxembourg.

Détournement de fonds, escroquerie, banqueroute frauduleuse, abus de biens sociaux, blanchiment d’argent, non-présentation des comptes annuels et absence d’autorisation d’établissement: la liste des faits reprochés à l’ex-gérant de sept sociétés du groupe Multiplan est longue.

Son procès a été ouvert mardi, au tribunal de Luxembourg. Les faits se seraient produits entre janvier 2007 et mars 2010, lors de la construction du projet Belval Plaza. Durant cette période, quatre virements des comptes de ces entreprises auraient été effectués vers ceux du prévenu. Le tout pour près de 20 millions d’euros.

29.000 euros de vin et 300.000 de tableaux

La justice questionne également l’achat d’un hélicoptère et d’un avion, ainsi qu’une facture de 29.000 euros de vin, qui aurait été livré chez lui, et des dépenses de 300.000 euros en tableaux.

Cité par plusieurs médias locaux, l’accusé est resté évasif face aux questions du juge pour cette première séance du procès. Il a justifié plusieurs de ses actes par la situation exceptionnelle à laquelle il devait faire face en termes de quantité de travail, affirmant qu’il s’agissait selon lui de «bonnes décisions».

Et de conclure qu’il n’a rien gagné sur ce projet. Neuf séances sont prévues dans ce procès.

La rédaction a choisi pour vous

Dans le scénario retenu, c’est à la fois le conducteur et le constructeur qui sont reconnus coupables par les juges du Tribunal d’arrondissement de Luxembourg.

10 Décembre 2018

En collaboration avec l’Uni et le cabinet Schiltz & Schiltz, l’Aca a organisé un procès fictif sur un accident impliquant une voiture autonome. Une première au Luxembourg, qui a permis de clarifier certaines interrogations.

Philippe-Emmanuel Partsch est spécialisé en droit européen de la concurrence.

10 Décembre 2018

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a confirmé que le Royaume-Uni pouvait unilatéralement renoncer au Brexit. Un arrêt très important, car il constitue un message fort envoyé la veille du vote du Parlement anglais sur l’accord de sortie trouvé avec l’Union, analyse Me Philippe-Emmanuel Partsch, associé au sein du cabinet Arendt.

Une soixantaine d’avocats du Luxembourg proposeront des consultations gratuites ce jeudi.

24 Octobre 2018

Le Barreau de Luxembourg proposera ce jeudi des conseils juridiques gratuits pour les particuliers à l’occasion de la Journée européenne des avocats. Les personnes intéressées doivent s’inscrire au préalable.