Un premier semestre ensoleillé pour le tourisme

10 Août 2017 Par Jonas Mercier
Tourisme Mullerthal
La fréquentation des randonnées du Mullerthal Trail a enregistré une hausse de +64,8% par rapport aux six premiers mois de 2016.
(Photo: Thomas Bichler / archives)

Les nuitées et la fréquentation des attractions touristiques ont été en hausse durant cette première partie de l’année, par rapport à la même période de 2016, selon le bilan touristique présenté ce jeudi par le ministère de l’Économie.

Des touristes plus nombreux, mais pas forcément plus dépensiers. Voilà un premier constat qui pourrait ressortir des chiffres enregistrés par le Luxembourg for Tourism pour ce premier semestre.

Ce sont en effet les auberges de jeunesse et les campings qui ont profité le plus de l’augmentation du nombre de visiteurs, avec respectivement +9,4% et +9,2% de nuitées en plus recensées sur cette période.

Les hôtels ont également bénéficié de cet afflux, mais de façon moins marquée (+3,8%), alors qu’en termes géographiques, c’est la capitale qui tire son épingle du jeu par rapport au reste du territoire, avec une hausse de 6,2% des nuitées.

Dans le pays, les régions de la Moselle (+3,5%), des Ardennes (+1%) et du Sud (+0,8%) s’en tirent également bien. Le Centre-Ouest et le Mullerthal voient par contre leur fréquentation légèrement diminuer de respectivement 1,6% et 0,8%.

Le Luxembourg for Tourism indique par ailleurs que ce sont les touristes allemands, français, belges, mais aussi américains qui ont montré un intérêt grandissant pour les charmes du Grand-Duché.

5,1% du PIB

Moins dépensiers, mais aussi plus sportifs. Les touristes ont en effet pleinement profité des sentiers balisés du Mullerthal Trail, avec une hausse de fréquentation de +64,8% par rapport aux six premiers mois de 2016. Les visites des châteaux affichent quant à elles une hausse de 10%, alors que les sites loisirs ont enregistré une augmentation générale de +14,9%.

Des chiffres qui confortent le gouvernement dans sa volonté de faire du tourisme un secteur toujours plus important de l’économie. En 2016, celui-ci a représenté directement ou indirectement 5,1% du PIB national et fait travailler quelque 18.500 personnes, selon le World Travel & Tourism Council.

Jeudi dernier, la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, avait présenté à la presse le projet de loi du 10e plan quinquennal d’équipement de l’infrastructure touristique. Couvrant la période de 2018 à 2022, celui-ci prévoit une enveloppe budgétaire de 60 millions d’euros, soit une hausse de 33% par rapport au précédent qui vient à expiration au 31 décembre 2017.

La rédaction a choisi pour vous

Philharmonie de Luxembourg

26 Août 2016

C’est une première. Luxembourg for Tourism et le cluster Mice organisent, début septembre, trois journées à destination de potentiels clients internationaux. Objectif: développer la réputation du Luxembourg comme destination pour le tourisme d’affaires.

Francis Schartz, président du CSDD

06:00

Dans son avis sur l’étude stratégique de Jeremy Rifkin, présentée lundi, le Conseil supérieur pour un développement durable estime que la réflexion à mener devrait s’inscrire dans une perspective plus large et bénéficier d’une vision politique ambitieuse et plus concrète.