Un horizon à (ré)imaginer

30 Avril 2018 Par Thierry Raizer
Deloitte
Les speakers de la conférence seront tous externes au Luxembourg et partageront une vision macroéconomique pour engager la réflexion.
(Photo: Sebastien Goossens / Archives)

La huitième édition de la conférence «Horizon» de Deloitte se déroule le 3 mai, dans un contexte où le secteur financier doit regarder en sa périphérie pour se réinventer.

De réglementaire ou porté sur les métiers traditionnels, le programme de la conférence «Horizon» organisée chaque année par Deloitte a évolué vers des matières nouvelles. Qu’il s’agisse du digital ou du space mining, les organisateurs ont progressivement élargi le champ des thématiques, de même que le pedigree des orateurs. 

«Tous les speakers ne provien­nent pas du Luxembourg à dessein, ils partageront une image macro-économique pour susciter la réflexion», déclare Pascal Martino, partner et ban­king & Deloitte digital Luxem­­bourg leader. 

Un futurologue, un cadre de Saxo Payments, qui viennent de choisir le Luxembourg comme port d’attache, ou encore l’ancien président du Conseil européen en la personne d’Herman Van Rompuy, autant de points de vue qui permettent de «réimaginer l’horizon» du secteur financier, selon l’intitulé de la huitième édition de la conférence se déroulant à nouveau à la Philharmonie. 

Nous souhaitons apporter notre pierre à la réflexion sur cet avenir et les chemins potentiels pour la Place et le pays.

Pascal Martino, partner et ban­king & Deloitte digital Luxem­­bourg leader

«Nous voulions nous projeter vers 2020 à l’origine, nous voulons désormais nous projeter vers 2030», ajoute Pascal Martino. Un exercice périlleux mais nécessaire pour envisager les scénarios qui peuvent se présenter, en tenant compte du passé récent. «La Place a déjà relevé certains challenges ces dernières années, comme le virage de l’abandon du secret bancaire. Il faut maintenant imaginer quelle sera notre place dans un monde globalisé, comment être compétitifs dans ce monde digital.» À titre personnel, l’associé de Deloitte estime que l’or du futur sera la donnée. «Pourrait-on imaginer une Place de banques de données?», s’interroge Pascal Martino. Un exemple parmi d’autres qui illustre l’arrivée de nouveaux paradigmes qui influencent, directement ou indirectement, le secteur financier. «Nous souhaitons apporter notre pierre à la réflexion sur cet avenir et les chemins potentiels pour la Place et le pays, car lorsqu’on parle d’horizon, il doit con­cerner toute la société.» 

Après la dernière introduction d’Yves Francis en tant que managing partner de Deloitte Luxem­bourg – quittant ses fonctions le 31 mai –, c’est justement le ministre des Finances, Pierre Gramegna, qui sera le premier orateur invité de la conférence, selon la tradition. Un discours d’autant plus attendu dans ce contexte mouvant qu’il coïncide avec la fin de la mandature et le partage éventuel d’une vision pour la Place post-élections législatives. 

La rédaction a choisi pour vous

26 Avril 2018

Avant sa prochaine entrée en fonction en tant que patron de Deloitte Luxembourg, John Psaila a mis en place son comité de direction, avec comme objectif de centrer le cabinet sur les défis technologiques.

Fête du bouquet Deloitte

17 Novembre 2017

Grossfeld PAP et Deloitte ont pu célébrer vendredi 17 novembre la fête du bouquet du nouvel immeuble à la Cloche d’or qui accueillera le siège de la société d’audit.