Twitter met à l’honneur un produit luxembourgeois

30 Juin 2014 Par Stéphane Étienne
siège Twitter
La start-up luxembourgoise repérée à San Francisco, où Twitter a son siège.
(Photo: DR)

Le géant américain du microblogage vient d’incorporer dans le cercle très fermé de ses produits certifiés Talkwalker un outil de veille et d’analyse des médias sociaux édité par la société luxembourgeoise Trendiction.

Mis au point il y a cinq ans à peine pour aider les marques et les entreprises à optimiser leur présence sur les réseaux sociaux, Talkwalker devient le troisième outil de ce type en Europe et le sixième dans le monde à faire partie du «Twitter Certified Products Program». La prouesse est d’autant plus appréciable quand on sait qu’il devient le 36e produit dans le monde, tous domaines d’activités confondus, à acquérir ce fameux sésame.

Grâce à ce nouveau partenariat avec la firme californienne, Talkwalker pourrait très vite dépasser son statut de leader européen pour devenir une référence mondiale en la matière, estime son CEO, Robert Glaesener.

Le programme de certification produit de Twitter apporte non seulement un important surcroît de notoriété et de crédibilité, mais il permet également d’avoir un accès privilégié aux bases de données et aux analyses de Twitter ainsi qu’à leurs nouveaux développements. «Nous pourrons dorénavant offrir des fonctionnalités de recherche encore plus complètes à nos clients pour mesurer leurs campagnes de marketing, la gestion des influenceurs et les capacités de business intelligence», poursuit Robert Glaesener. «Nous pourrons aussi calibrer davantage l’évolution de notre outil et mieux l’adapter en fonction de ce que Twitter va offrir dans le futur.»

Meilleure visibilité

Enfin, dernier avantage et non des moindres, Talkwalker est à présent versé dans le portefeuille des fournisseurs privilégiés de Twitter auprès de ses clients et prospects. «Concrètement, Twitter nous recommandera auprès des entreprises ou des décideurs qui souhaiteraient acquérir un outil de gestion et de veille sur les médias sociaux», conclut Robert Glaesener.

Trendiction est une start-up luxembourgeoise de collecte et d’agrégation de données créée entre 2008 et 2009. L’un de ses fondateurs, Thibault Britz, a été élu jeune entrepreneur luxembourgeois de l’année en 2012.

La rédaction a choisi pour vous

10 Décembre 2010

Veillant sur le web social depuis le Technoport d’Esch-sur-Alzette, la start-up fournit aux agences de communication les données nécessaires au décryptage des tendances des marchés.

04 Juin 2012

Le jeune dudelangeois, finaliste du Creative Young Entrepreneur Luxembourg (CYEL), s’est résolument engagé dans l’exploitation des NTIC en fondant Trendiction, une start-up opérant un moteur de recherche abouti, passant notamment en revue le web 2.0. Sa conviction, sa créativité et son approche moderne du management sont aujourd’hui remarquées.