«Toujours à la recherche de la pépite»

07 Juin 2018 Par Paperjam.lu
Stéphanie Simon
Stéphanie Simon: «Nous sommes toujours à la recherche de la pépite»
(Photo: Ketterthill)

Paperjam a invité 200 des plus gros employeurs du pays à répondre à une enquête pour connaître leurs besoins en ressources humaines en 2018. Voici les réponses de Stéphanie Simon responsable des Ressources humaines chez Ketterthill.

Quels profils seront indispensables pour le développement futur de votre société?

«L’innovation technologique et médicale tout en restant proche des patients sont au cœur des préoccupations d’un laboratoire d’analyses médicales. De ce fait, les profils que nous recrutons doivent être particulièrement agiles. 

Les métiers indispensables dans un laboratoire:

  • Pour accompagner l’innovation technologique, nous avons besoin de développeur et d’ingénieur spécialisé en biomédical.
  • Au-delà de la routine, pour accompagner l’innovation médicale, nous avons besoin de pharmacien-biologiste et/ou de médecin-biologiste qui mettent en place des nouvelles techniques avec les techniciens de laboratoire.
  • Pour accompagner nos patients, nos équipes sur le terrain sont indispensables pour expliquer, prélever, rassurer…

Quelle stratégie mettez-vous en place pour disposer de ces profils? 

«Les profils dans le domaine de la santé sont souvent des denrées rares. Notamment pour les biologistes, les ingénieurs ou les techniciens de laboratoire.

  • Première stratégie: anticipation. Nous constituons un vivier au fur et à mesure de nos rencontres. Nous sommes présents sur les réseaux sociaux, dans des salons du recrutement.
  • Deuxième stratégie: faire appel à des experts du recrutement. C’est un gain de temps. De plus, les cabinets de recrutement ont des viviers très intéressants.
  • Troisième stratégie: sensibiliser les jeunes diplômés à orienter leur carrière dans un laboratoire privé. Notamment, nous sommes présents dans les écoles et les universités.

Êtes-vous confrontés à un-e nouvelle guerre des talents?

«Le monde de la santé n’échappe pas à la guerre des talents! Nous sommes toujours à la recherche de la pépite, et surtout, nous travaillons pour conserver ‘nos pépites’ en interne.»

En résumé:

  • Nom de l’entreprise: Ketterthill.
  • Nombre d’employés: 250 collaborateurs
  • Secteur d’activité: Santé 
  • Nombre de recrutements prévus pour 2018: 5
  • Départements concernés: Infirmier, technicien de laboratoire
  • Profils recherchés: Sens du service, sens du résultat, expert, agile et doté de qualités humaines fortes

La rédaction a choisi pour vous

Les nouvelles recrues de Deloitte Luxembourg se sont rendues sur la côte sud-est de la Sardaigne pour leur semaine d’intégration.

17 Octobre 2018

Tout comme les années précédentes, les mois de septembre et octobre ont vu l’arrivée de nouveaux collègues chez Deloitte Luxembourg; en ce début d’automne, le cabinet a renforcé ses équipes avec plus de 280 nouveaux collaborateurs.

Nombreuses de ces nouvelles recrues se sont rendues sur la côte sud-est de la Sardaigne pour leur semaine d’intégration, une semaine intense remplie d’ateliers, de formations spécifiques à l’entreprise et d’activités créatives de networking, pour une transition en douceur dans la famille Deloitte. 

Le CEO de la House of Training, Luc Henzig, et Muriel Morbé, directrice de la House of Training. Nouveau catalogue 2019

17 Octobre 2018

Avec un nouveau site internet, le lancement d’une plate-forme de formation en ligne et 161 nouvelles formations, la House of Training veut conforter son rôle-clé dans la formation au Luxembourg. Entretien avec Muriel Morbé, directrice de l’institut.