Top 10: Stock-options, Oberweis et autos électriques

02 Décembre 2017 Par Paperjam.lu
ACD
Pour pouvoir bénéficier d’un plan options, la circulaire retient en outre les «conditions raisonnables» qui permettent une imposition favorable des «options librement négociables».
(Photo: Christophe Olinger / archives)

La publication d’une circulaire sur les stock-options par l’Administration des contributions directes arrive en tête des articles les plus lus sur Paperjam.lu. Devant le déménagement d’Oberweis à Munsbach et l’avis de Test-Achats sur les voitures.

Voici les 10 articles les plus lus sur Paperjam.lu du 27 novembre et 1er décembre.

1. Circulaire «stock-options», numéro 4: l’Administration des contributions directes a publié ce mercredi la nouvelle circulaire concernant le «régime d’imposition des plans d’options sur acquisition d’actions», soit les stock-options et les warrants.

2. Oberweis à Munsbach en 2021: Oberweis confirme son projet de déménagement de la Cloche d’Or vers Munsbach à l’horizon 2021. Son souci est avant tout de se libérer du trafic et de disposer d’un espace de travail plus vaste.

3. L’autonomie des voitures électriques fait débat: l’autonomie des batteries électriques annoncée par les constructeurs n’est pas conforme à la réalité, fait savoir Test-Achats. Une affirmation que fait plus que nuancer Philippe Mersch, le président de la Fédération des garagistes du Grand-Duché (Fegarlux).

4. Idea se penche sur le rendement des retraites: dans sa dernière étude, la Fondation Idea a calculé le taux de rendement des cotisations de retraite à partir de trois scénarios. Des calculs qui montrent que le rendement reste important même avec des salaires élevés.

5. Marc Ruppert règle ses comptes avec Corinne Cahen: le désormais ancien secrétaire général du DP s’est expliqué dans Le Quotidien sur la raison de son départ, évoquant une pression difficilement tenable.

6. Bob Kneip mise sur l’information durable: le fondateur de la fintech Kneip vient de lancer un média d’information durable en France, par le biais de son agence de presse La Cote Bleue, spécialisée dans les informations boursières, qu’il avait acquise en 2009.

7. La CGFP contre l’ouverture de la fonction publique: à un an des législatives, les fonctionnaires publics mettent la pression sur les partis politiques et demandent leur position par rapport à leurs revendications. Ils s’opposent d’ailleurs à davantage d’ouverture de la fonction publique aux non-Luxembourgeois.

8. De nouveaux galons pour Jos Sales: le représentant des autocaristes luxembourgeois sera, à compter du mois de janvier, le nouveau président du Conseil transport de personnes au sein de l’International road transport union (IRU) dont il deviendra de facto le vice-président.

9. Délégation unie: la délégation luxembourgeoise, emmenée par le Grand-Duc et formée aussi de représentants du monde économique, a été reçue mardi par l’entreprise Fanuc Robotics – présente au Luxembourg – dans le cadre de la visite d’État au Japon en cours jusque mercredi.

10. Un premier e-cabinet: Martin avocats a lancé une plateforme de conseil juridique en ligne, indiquent nos confrères du Wort.

La rédaction a choisi pour vous

Bruno Colmant, professeur auxiliaire à la Luxembourg School of Finance et head of macro research chez Banque Degroof Petercam.

17 Février 2019

Chaque semaine, Paperjam vous propose le regard d’un chef économiste d’une institution bancaire ou financière sur l’actualité des marchés et de l’économie. Aujourd’hui, Bruno Colmant, head of macro research chez Degroof Petercam Bruxelles, revient sur la politique monétaire des banques centrales.

16 Février 2019

En tête des articles les plus lus cette semaine, l’interview de la philosophe Julia de Funès parue dans l’édition du mois de février de Paperjam, suivie par la fermeture du parc commercial de Howald. L’article sur les deux faces de l’affaire Schonenberg complète le podium.

15 Février 2019

Le recteur de l’Université et deux ministres, de l’Économie et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ont présenté vendredi le nouveau master interdisciplinaire de l’espace. Avec l’envie d’aller titiller les meilleurs.