Succy remporte le concours Upgrade

08 Novembre 2018 Par Jamila Boudou
Antoine Hubert a reçu le prix Upgrade des mains de la présidente du jury Christianne Wickler et du gouverneur de la province de Luxembourg, Olivier Schmitz.
(Photo: Anthony Dehez)

Mercredi soir, l’entreprise Succy, basée à Marche-en-Famenne et spécialisée dans la création de contenus éducatifs, a été récompensée du prix belgo-luxembourgeois Upgrade au terme d’une soirée riche en partage d’expériences entrepreneuriales et transfrontalières.

C’est avec beaucoup d’émotion qu’Antoine Hubert, patron et fondateur de l’entreprise Succy, a reçu le prix Upgrade 2018 ce mercredi soir, au Palais du gouverneur de la province de Luxembourg et devant une salle comble. Le concours transfrontalier bisannuel est organisé depuis six ans par les Rotary clubs d’Attert-Sûre et Semois, Bastogne, Neufchâteau et Luxembourg-Vallées. Un événement auquel se sont associés Luxembourg Creative et la province de Luxembourg.

Succy, une jeune entreprise fondée en août 2017, est notamment connue pour concevoir les contenus éducatifs de l’Agence spatiale européenne et de la SNCB. La société est également engagée dans le soutien scolaire et la formation des enseignants. Elle emploie cinq personnes et a déjà plus que doublé son chiffre d’affaires. 

«Nous avons clôturé le premier exercice de Succy en juin 2018 avec un chiffre d’affaires d’environ 40.000 euros. Le chiffre d’affaires prochain est estimé entre 500.000 et 1 million d’euros», détaille Antoine Hubert, également fondateur d’un centre paramédical à Marche-en-Famenne en province de Luxembourg.

Trois candidats

«Ce prix, c’est une belle reconnaissance pour Succy, mais je trouve que les deux autres sociétés également en lice ont brillamment représenté l’entrepreneuriat transfrontalier», estime Antoine Hubert.

«Les trois entreprises nominées sont très intéressantes, chacune dans son domaine propre», a commenté Stéphanie Jauquet, à la tête du restaurant Um Plateau, entre autres, et fondatrice de la chaîne Cocottes. L’entrepreneuse était l’invitée de cette soirée de gala pour évoquer son expérience.

«En tant que chef d’entreprise, je ne peux pas être derrière tout le monde. Je délègue beaucoup, je fais confiance», a partagé Stéphanie Jauquet, dont le respect et l’honnêteté sont au cœur des valeurs de son activité. 

Les deux autres sociétés nominées au prix Upgrade étaient Shootlux (Capellen), spécialisée dans la communication, la stratégie web et l’événementiel, et About Green (Luxembourg Cloche d’Or), qui conçoit des murs végétaux.

Avant la remise du prix, les trois chefs d’entreprise nominés ont évoqué leurs parcours et leurs activités développées des deux côtés de la frontière. «Quand on est entrepreneur, il faut oser, on a toujours à apprendre, même de nos erreurs», a lancé le fondateur et directeur de Shootlux, Guillaume Saussez.

«Au Luxembourg, la mentalité d’entreprendre m’a rapidement séduite», a commenté de son côté l’Anversoise Florence De Groote, fondatrice et directrice de About Green à Luxembourg.

Le monde de l’entrepreneuriat nous rassemble.

Christianne Wickler, administratrice déléguée Pall Center et présidente du jury

La présidente du jury Upgrade 2018, Christianne Wickler, administratrice déléguée de l’enseigne Pall Center, a évoqué le caractère unificateur du concours. Autrefois, «la politique nous a séparés, mais le monde de l’entrepreneuriat nous rassemble» a-t-elle constaté. 

«Ce soir, grâce au concours Upgrade, c’est l’excellence de tous les Luxembourgeois qui a été mise sous le feu des projecteurs», a conclu le gouverneur de la province de Luxembourg, Olivier Schmitz.

La rédaction a choisi pour vous

Le désavantage majeur à créer son entreprise est, selon 61% des jeunes interrogés, le risque financier.

26 Septembre 2018

Quel est le regard des moins de 30 ans sur le travail et sur le monde des entreprises? C’est la question à laquelle un récent sondage réalisé pour Atoz auprès d’un échantillon de 534 personnes a tenté de répondre. Il en ressort notamment que 39% des sondés préféreraient travailler à leur compte.

18 Septembre 2018

En moins de deux ans, la société à responsabilité limitée simplifiée (sàrl-s) a séduit une nouvelle catégorie d’entrepreneurs. Ils sont plus de 1.000 à avoir opté pour ce statut. Bilan d’un succès avec la House of Entrepreneurship.

13 Septembre 2018

C’est le nombre d’aides «Fit 4 Digital» qui ont été décidées en commission aides d’État, dont 17 dossiers issus de la phase pilote et 18 dossiers d’entreprises ayant reçu un «voucher/chèque-service entreprise». «Parmi ces entreprises, on dénombre 16 entreprises commerciales et 19 entreprises artisanales», a précisé Étienne Schneider, ministre de l’Économie, dans une réponse parlementaire.