Style sortie

09 Mai 2018 Par France Clarinval
Frédéric Humbel et Vinciane Istace
Frédéric Humbel & Vinciane Istace nous présentent leur style de sortie.
(Photo: Mike Zenari)

Tous les mois dans son magazine, Paperjam vous fait découvrir le look de lecteurs sur un thème particulier. Zoom aujourd’hui sur des styles sortie avec Frédéric Humbel, coordinateur général de Fond-de-Gras, et Vinciane Istace, associée chez PwC.

Frédéric Humbel Coordinateur général, de Fond-de-Gras

Monsieur Humbel, comment définissez-vous votre style?

«Très classique, d’obédience anglaise ‘country wear’. 

Avec quel styliste pourriez-vous vous pacser?

«Le légendaire Hardy Amies (Karl Lagerfeld me fait trop peur). 

Quel est votre dernier achat mode?

«Une casquette confectionnée dans la même étoffe qu’un costume que j’avais déjà. 

Quelle est la plus ancienne pièce de votre garde-robe?

«Le costume trois-pièces de mariage d’un arrière-grand-père de mon épouse, qui date de 1935 environ. 

Quel faux pas à ne pas commettre?

«Avoir cravate et pochette dans le même tissu. 

C’est le grand drame de ma vie: mon fils n’aime pas les costumes en tweed.

Frédéric Humbel coordinateur général, de Fond-de-Gras

Que porter pour une soirée de gala?

«Chemise blanche, nœud papillon noir, veston en velvet dark navy, pantalon motif tartan, montre noire. 

Quelle pièce voulez-vous transmettre?

«C’est le grand drame de ma vie: mon fils n’aime pas les costumes en tweed. 

Qui vous a donné le sens du style?

«Sebastian Flyte (Anthony Andrews dans la série Brideshead revisited, d’après le roman éponyme d’Evelyn Waugh).

Une adresse coup de cœur à Luxembourg?

«Basics and Bespoke (2, rue du Marché-aux-Herbes).»

Découvrez le look de Frédéric Humbel: 

(Photo: Mike Zenari)

Vinciane Istace, associée chez PwC

Madame Istace, avec quel styliste pourriez-vous vous pacser?

«Je suis fidèle au stylisme italien, car la coupe fait le vêtement et ils ont encore le sens des courbes et des formes. J’aime Roberto Cavalli et je regrette qu’il soit si difficile de trouver Prada à Luxembourg, à moins d’être diabolique… 

Quel est votre dernier achat mode?

«Un manteau long en laine couleur fraise de Patrizia Pepe, pour sortir de la morosité hivernale et des nez qui coulent. 

Comment définissez-vous votre style?

«Inattendu ou imprévisible… Je suis hors des sentiers battus et des dogmes. Éclectique, je laisse souvent mon humeur et l’énergie du jour dicter ma tenue. L’habit révèle plus qu’il
ne cache. 

Qui vous a donné le sens du style?

«Le goût de vivre, l’ingéniosité des créateurs qui sont de vrais artisans des matières et assemblages et explorateurs de silhouettes. La provocation de Vivienne Westwood aussi. 

Je laisse souvent mon humeur et l’énergie du jour dicter ma tenue.

Vinciane Istace, associée chez PwC

Quelle pièce voulez-vous transmettre?

«Le choix ne m’appartient pas. Il y aura sûrement l’un ou l’autre perfecto de cuir à tête de mort, qui ne sont ni plus ni moins que le retour de ces fameuses vanités. 

Quelle est la plus ancienne pièce de votre garde-robe?

«Une veste en lapin rasé teinté bleu Majorelle YSL. Je l’ai achetée il y a sans doute 30 ans dans une braderie à Namur. Aucune occasion de la porter à l’horizon, et pourtant je l’ai achetée… et je l’ai toujours. C’était la veste du premier pas dans l’audace et
la couleur. 

Quel faux pas à ne pas commettre?

«S’habiller en dépit de sa silhouette. La coupe doit suivre le corps et non l’inverse. 

Que porter pour une soirée de gala?

«Je mise toujours sur un élément phare, soit une couleur intense, soit un accessoire audacieux, comme des chaussures dont la beauté dépasse le confort, mais qui seront le hit de la soirée. »

Découvrez le look de Vinciane Istace:

(Photo: Mike Zenari)

La rédaction a choisi pour vous

16 Octobre 2018

L’évènement phare de la Grande Région qui réunit les professionnels de l’habitat en un seul lieu!

HOME & LIVING EXPO et la SEMAINE NATIONALE DU LOGEMENT inaugurent la saison de l’habitat chez Luxexpo The Box du 13 au 21 octobre 2018.