Style hiver

12 Février 2018 Par France Clarinval
Pascal Zimmer et Anna Loporcaro nous présentent leur style pour affronter l'hiver.
(Photos: Anna Katina)

Tous les mois dans son magazine, Paperjam vous fait découvrir le look de lecteurs sur un thème particulier. Zoom aujourd’hui sur des styles hivernaux avec Pascal Zimmer, fondateur de Unicum et de Basics & Bespoke et Anna Loporcaro, responsable des événements culturels au Mudam.

Pascal Zimmer, fondateur de Unicum et de Basics & Bespoke

Comment définissez-vous votre style?

«J’ai une approche personnelle en dehors des modes. L’époque qui me séduit en matière de style est celle de l’entre-deux-guerres où le carcan du début de siècle se libère, mais où il y a une grande élégance. 

Quelle est la plus ancienne pièce de votre garde-robe?

«Un manteau de la Belle Époque, mais je ne le porte pas. Il est trop fragile. En revanche, j’ai un costume trois pièces de chez Henry Poole qui date de 1954. C’est du tweed et je le porte régulièrement. 

 Qui vous a donné le sens du style?

«Quand j’étais judoka, adolescent, j’ai beaucoup voyagé pour des compétitions et notamment à Londres où j’ai pu entrer en contact avec les grands tailleurs de Savile Road, Henry Poole en particulier. 

Comme dit Karl Lagerfeld, ‘il vaut mieux un mauvais style que pas de style du tout’.

Pascal Zimmer, fondateur de Unicum et de Basics & Bespoke

 Quels sont les impairs à ne pas commettre?

«Comme dit Karl Lagerfeld, ‘il vaut mieux un mauvais style que pas de style du tout’. Cela dit, je trouve que beaucoup d’hommes se trompent dans les tailles des costumes, trop larges ou trop affûtés. 

Que portez-vous le week-end?

«J’adopte des tenues plus ‘campagne’: du tweed, du velours côtelé, un pull. Ou un style ‘East coast’ avec un chino, une chemise ouverte et un blazer. 

Quelle pièce voudriez-vous transmettre?

«J’ai deux filles, donc ce ne seront pas des vêtements. Mais ce que je veux transmettre, c’est le sens de la célébration, de la joie de vivre. Ce qui compte, c’est d’aller au-delà de simplement se vêtir. S’habiller devrait être une fête. 

Un conseil pour les jeunes?

«Porter une chemise et des souliers, ça change un homme et le regard qu’on lui porte. »

Découvrez le look de Pascal Zimmer:

(Photo: Anna Katina)

Anna Loporcaro, responsable des événements culturels au Mudam

Que porter pour un premier rendez-vous?

«Quelque chose qui permet de se concentrer sur les yeux plutôt que sur le décolleté. 

Quel est votre dernier achat mode?

«Une robe chez Massimo Dutti pour la soirée Celebrating Luxembourg. Le type même de ‘la petite robe noire’. 

Quel est le faux pas à ne pas commettre?

«Les faux pas classiques ont été intégrés à la mode, comme mélanger du noir et du bleu marine… Même les chaussettes avec des claquettes semblent pouvoir se montrer. Alors le dernier bastion, ce sont les collants couleur chair. 

Quelle est la plus ancienne pièce de votre garde-robe?

«J’ai reçu un sac Delvaux qui a appartenu à ma belle-mère. C’est une belle pièce de la fin des années 70, en cuir marron qui a bien patiné. Un modèle assez passe-partout que je porte régulièrement. 

J’ai été influencée par mes rencontres avec des designers comme Maurizio Galante ou Felipe Oliveira Baptista.

Anna Loporcaro, responsable des événements culturels au Mudam

Quelle pièce voudriez-vous transmettre?

«J’aurais bien aimé donner ma collection de chaussures à ma fille, mais elle a déjà ma pointure à 10 ans. Elle se contentera des sacs. 

Avec quel styliste pourriez-vous vous pacser?

«Je suis une infidèle des marques et j’aime bien mélanger les styles. 

Un coup de cœur à Luxembourg?

«La marque Vol(t) age est une belle réussite entrepreneuriale et leurs pièces sont de belle qualité. 

 Qui vous a donné le sens du style?

«J’ai été influencée par mes rencontres avec des designers comme Maurizio Galante ou Felipe Oliveira Baptista, rencontrés pour des projets au Mudam, où Marie-Claude Beaud a aussi été très inspirante. 

Quelle est votre couleur préférée?

«J’aime surtout le noir et le bleu électrique. Si je mets des couleurs, j’aime que ce soit vif comme du rouge, du fuchsia ou du jaune, pas du beige ou de l’écru. »

Découvrez le look de Anna Loporcaro:

(Photo: Anna Katina)

La rédaction a choisi pour vous

«Une personne adulte contacte un enfant, souvent en ligne et sous une fausse identité, dans le but de l’abuser sexuellement ou de lui extorquer de l’argent», explique le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

07 Décembre 2018

Le ministère de l’Éducation nationale lance une campagne consacrée au «grooming», ce phénomène qui peut aller jusqu’à une sollicitation sexuelle en ligne d’un mineur par un majeur. Des conseils sont notamment prodigués aux parents sur un site dédié.

05 Décembre 2018

Le film «Histoire(s) de Femme(s)» d’Anne Schroeder sort ce mercredi en salle. Il retrace un siècle de destins personnels qui sont autant de jalons dans l’histoire du Luxembourg.