Steve Collar, nouvel homme fort de SES

12 Février 2018 Par Paperjam.lu
Steve Collar SES
Steve Collar remplace Karim Michel Sabbagh à la tête du groupe satellitaire SES.
(Photo: SES / DR)

Karim Michel Sabbagh quitte la direction générale de SES, notamment pour raisons familiales. Il est remplacé par Steve Collar, directeur général de SES Networks. Le directeur financier, Padraig McCarthy, part en retraite et est remplacé par Andrew Browne.

Chaise musicale chez SES. Dès la prochaine assemblée générale, fixée au 5 avril prochain, le directeur général et président du comité exécutif, Karim Michel Sabbagh, quittera ses fonctions. Selon le communiqué envoyé lundi matin par le groupe satellitaire, il souhaite «passer plus de temps avec sa famille et poursuivre de nouveaux intérêts».

La dernière apparition en public du patron de SES date du lancement de GovSat-1, le satellite militaire luxembourgeois, depuis Cap Canaveral, le 1er février dernier.

Son remplaçant sera Steve Collar, actuellement directeur général de SES Networks. Il devient directeur général avec effet immédiat. Un successeur lui sera désigné plus tard.

Changement aux finances aussi

Mais Sabbagh n’est pas le seul à quitter ses fonctions. Dans le même communiqué, on apprend que Padraig McCarthy, directeur financier, a informé le conseil de son intention de prendre sa retraite en 2018. Il a été convenu qu’il quitterait son poste actuel également au moment de la prochaine AG du 5 avril 2018.

Le nouveau directeur financier est Andrew Browne. Il était jusqu’à récemment directeur financier d’O3b Networks et a été directeur financier de SES de 2010 à 2013. Il prend aussi ses nouvelles fonctions avec effet immédiat.

Pour le président du conseil d’administration de SES, Romain Bausch, les deux nouveaux responsables «ont une vaste expérience de SES et de l’industrie satellitaire dans son ensemble, notamment en tant qu’architectes d’O3b, la start-up satellitaire la plus florissante et à la croissance la plus rapide».

Steve Collar, directeur général désigné de SES, a confirmé que: «À court terme, nous allons mettre l’accent sur une exécution solide, en continuant à déployer des services différenciés pour nos clients, et sur le long terme, nous allons poursuivre notre stratégie tournée vers l’avenir.»

La rédaction a choisi pour vous

01 Février 2018

Après un report du lancement, mardi, pour des raisons techniques et météorologiques, le premier satellite militaire luxembourgeois a bien décollé dans la nuit de mercredi à jeudi depuis la base de Cap Canaveral.

24 Novembre 2015

Contraint d’augmenter ses dépenses liées à l’Otan, le gouvernement poursuit sa stratégie d’investissement dans des technologies militaires qui pourront être réutilisées dans le cadre civil. Le Luxembourg investit 120 millions d’euros dans un programme de drones.

Pour ne pas se laisser devancer, l’Union européenne veut développer des supercalculateurs, indispensables au traitement des données de l’IA.

25 Mai 2018

Le Vieux Continent, mis à part le Royaume-Uni, accuse un certain retard sur le terrain des jeunes pousses actives dans le domaine de l’intelligence artificielle, selon une étude réalisée par le cabinet Roland Berger.