SkyfloX scrutera la Terre depuis le Technoport

31 Juillet 2018 Par Jonas Mercier
Une fois installés sous les avions, les capteurs de SkyfloX scruteront à très haute résolution la surface de la Terre.
Une fois installés sous les avions, les capteurs de SkyfloX scruteront à très haute résolution la surface de la Terre.
(Photo: Licence C. C.)

La start-up hollandaise, incubée jusqu’à maintenant dans le centre d’innovation de l’Agence spatiale européenne, débarque au Luxembourg. Attirée par l’écosystème spatial développé par le Grand-Duché, elle pilotera sa croissance depuis l’incubateur de Belval.

Une nouvelle start-up étrangère active dans le domaine de l’imagerie aérienne et de la connectivité s’installera au mois de septembre au Technoport. Créée en 2016, SkyfloX a développé des capteurs qui peuvent être accrochés sous les avions et qui offrent des applications multiples.

Baptisés Orca, ceux-ci permettent de scruter la surface de la Terre à des résolutions très élevées, offrant de nombreuses informations constamment mises à jour du fait de la fréquence des vols.

Ces données peuvent ensuite être utilisées pour différentes applications, comme la détection des incendies, les prévisions météorologiques ou encore la surveillance des infrastructures.

Ouverte aux collaborations

Les capteurs développés par SkyfloX remplissent également le rôle d’antennes mobiles et offrent des relais de connectivité pour le nombre grandissant de réseaux liés à l’Internet des objets. Cette seconde application s’adresse toutefois aux parties du monde où il existe des difficultés de connexion, et donc hors de l’Europe.

«C’est l’écosystème relatif au secteur spatial qui nous intéressait au Luxembourg, car on y trouve beaucoup d’expertise», témoigne Tim Heijmann, le directeur de la start-up. «Nous sommes vraiment intéressés pour échanger et collaborer avec des acteurs du pays, comme SES, par exemple».

Tui comme premier partenaire

Si SkyfloX ne fait pas partie de l’initiative Spaceresources.lu, l’entreprise affirme être intéressée pour y entrer, même s’il ne s’agit pas de sa priorité.

Fondée en 2016 et incubée depuis dans le «business incubation center» hollandais de l’Agence spatiale européenne à Noordwijk, SkyfloX doit commencer dès cet automne à installer ses premiers Orca. Elle a passé un premier partenariat avec le voyagiste allemand Tui, et assure être en discussion avec d’autres compagnies aériennes. La jeune pousse travaille en parallèle sur sa première levée de fonds.

Fiche d’identité

Date de création: février 2016

Localisation: Technoport

Levée de fonds: fonds propres

Nombre d’employés: 5

La rédaction a choisi pour vous

Hazumu Yamazaki

16 Mai 2018

La start-up japonaise a remporté mardi soir le Grand Prix de la quatrième édition du concours organisé par Docler Holding. Sa technologie, qui détecte l’émotion de la voix, est déjà commercialisée dans 50 pays. La française Sniffy et la luxembourgeoise Mu Design complètent le podium.

Pierre-Olivier Rotheval, Head Of Marketing & Innovation de la Bil

15 Mai 2018

La Bil est partenaire de la 4e édition de Pitch Your Startup, le plus grand concours dédié aux jeunes entreprises innovantes du Luxembourg. Une décision qui s’inscrit dans une stratégie de soutien à l’innovation un peu différente de celle des autres banques de la Place. L’interview de Pierre-Olivier Rotheval, head of marketing & innovation de l’établissement.

La conception de nouveaux BTS est une initiative des lycées, mais une accréditation du ministère de l’Éducation est nécessaire pour leur mise en place.

13 Juillet 2018

Les lycées techniques d’Esch-sur-Alzette et des arts et métiers lancent dès septembre quatre nouveaux brevets de technicien supérieur (BTS) axés sur les nouvelles technologies. Tous ont été conçus en étroite collaboration avec les entreprises.