Quel avenir pour l’Internet of Things (IoT)?

12 Février 2018 Par Hub Institute
carte digitale
Connectées aux données collectées par les professionnels, ces cartes permettront d’optimiser leurs différentes activités physiques (disposition des produits, rayons, chaînes de production...).
(Photo: Licence C.C.)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Instagram devient une plateforme de vente e-commerce

Instagram est présenté comme la plus grande vitrine du monde, avec une personne sur trois inscrite et 200 millions de personnes abonnées à des comptes de mode. Les marques disposaient déjà de plusieurs moyens de faire connaître leurs produits en organique comme en «paid» (post, stories, influenceurs…). À présent, Instagram permet un achat intégré à la plateforme, comme cela est déjà possible sur Facebook et comme le concurrent Snapchat vient de faire avec Snap Store. La stratégie du groupe en étendant cette fonctionnalité «click & buy» à Instagram? Aider les marques à diffuser leurs campagnes d’une plateforme à l’autre pour toucher de nouveaux clients: deux tiers des visites sur un profil marque d’Instagram proviennent d’utilisateurs qui n’y sont pas encore abonnés.

IoT: vers une cartographie 3D/data des «assets» physiques?

Pour les analystes de Gartner, il est temps que les professionnels s’équipent de «doubles digitaux» de tous leurs «assets» physiques. Que ce soient les usines, les magasins, ou même des villes entières, l’avenir de l’Internet of Things (IoT) tend vers la création de véritables cartes digitales des lieux impliqués dans les chaînes de valeur économiques. Connectées aux données collectées par les professionnels, ces cartes permettront d’optimiser leurs différentes activités physiques (disposition des produits, rayons, chaînes de production...) et jusqu’à l’infrastructure du lieu. En effet, ces «doubles digitaux» seront aussi des éléments facilement transmissibles aux prestataires chargés de réaliser les gros œuvres afin d’améliorer la qualité de leurs interventions. Accompagné de Dassault Systèmes, le groupe d’ingénierie avancée McDermott développe la plateforme 3DEXPERIENCE, qui permettra à ses clients d’exploiter la modélisation 3D pour acquérir ces «doubles digitaux».

Bliss, la réalité virtuelle pour gérer la douleur

L’entreprise sociale l’Effet Papillon présentait la semaine dernière au salon Virtuality l’application Bliss, un outil de cyberthérapie qui illustre de nouveau l’implication des acteurs de la réalité virtuelle dans le domaine médical. Grâce à un casque immersif, les patients peuvent profiter d’un voyage fantaisiste lors de certaines interventions, qui apaisera leur anxiété et soulagera leur douleur. Concluante sur des patients atteints de phobies, de stress post-traumatique et de cancer, cette technique est actuellement en cours de test lors d’interventions chirurgicales.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute.

La rédaction a choisi pour vous

Digitalisation

09 Février 2018

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.