«Proposer à nos clients des solutions globales»

19 Mai 2017 Par Céline Coubray
La Maison Breedewee offre un nouvel espace de travail au cœur de la vieille ville.
La Maison Breedewee offre un nouvel espace de travail au cœur de la vieille ville.
(Photo: Eric Chenal)

Un nouvel espace de coworking vient d’ouvrir dans l’ancienne justice de paix à Luxembourg: la Maison Breedewee, qui rassemble divers métiers complémentaires autour d’une fiduciaire.

Le concept n’est pas nouveau, mais le lieu est intéressant. La Maison Breedewee s’est installée dans l’ancienne justice de paix, dans la vieille ville à Luxembourg, une bâtisse donnant juste sur la corniche et sa magnifique vue. Récemment rénové par son propriétaire, l’architecte Théo Worré, l’immeuble a retrouvé de sa splendeur dans le respect de la substance bâtie. Il a récemment été investi par la Maison Breedewee, un projet mené par la fiduciaire Abroad, qui a quitté ses locaux de la Grand-Rue pour cet espace de 500m2 répartis sur cinq niveaux.

Désormais, les bureaux sont ouverts à d’autres entreprises, partagés entre plusieurs «coworkers» qui peuvent profiter d’espaces de travail en open space, de trois salles de réunion, d’un lounge plus informel (aménagé par l’architecte d’intérieur Élodie Lenoir, et agrémenté de dessins muraux de Maximilien Di Berardino) avec salle de jeux vidéo, cabine téléphonique insonorisée, et grande table à partager.

Une équipe élargie

Le concept de cet espace de travail est de former une équipe élargie, qui conjugue plusieurs compétences complémentaires aux métiers de la fiduciaire, et de présenter les clients des uns aux autres en fonction de leurs besoins. «Notre clientèle est essentiellement internationale, et notre activité avec la fiduciaire a dû évoluer ces dernières années», précise Christophe Mignani, directeur de Abroad Fiduciaire. «C’est pour cela que nous avons souhaité diversifier notre approche et nous rapprocher de profils et compétences complémentaires de notre métier, tels que des avocats, des gestionnaires de fortune, des paywalls, etc. Cela nous permet de proposer à nos clients des solutions globales, un peu à l’image de ce que pourrait faire un family office.»

À côté de ces coworkers, des start-up peuvent également trouver un espace de travail. «Nous pouvons leur fournir un accompagnement dans leur développement, ou les mettre en relation avec des investisseurs», explique Marco Mignani, le fils de Christophe Mignani, également impliqué dans ce projet. En parallèle de cet espace de travail et de business networking, les responsables souhaitent ouvrir la Maison pour des petits-déjeuners ou des afterworks thématiques, qui devraient permettre de «renforcer les liens et créer de nouvelles opportunités de travail».

La rédaction a choisi pour vous

Ryanair

05 Septembre 2017

En août, la low cost irlandaise a vu son nombre total de passagers transportés progresser de 10% par rapport à la même période de 2016, notamment grâce à ses activités au Findel, d’où elle ouvrira une nouvelle ligne vers Barcelone fin octobre.