Pourquoi la médiation est-elle efficace en entreprise?

14 Septembre 2017 Par IEDRS
(Photo: IEDRS)

Quand on parle de médiation, on pense souvent à la résolution de différends entre deux parties confrontées. Cependant, il est tout à fait possible d’utiliser les outils du médiateur sans exercer le métier, dans le but de développer la qualité relationnelle au sein des entreprises.  

Les bénéfices d’intégrer la médiation dans la culture d’entreprise sont nombreux. Tout d’abord, la médiation est un mode alternatif et efficace de résolution de conflits. Quand deux ou plusieurs salariés se trouvent immergés dans une situation conflictuelle, l’ambiance se détériore rapidement, les collaborateurs se démotivent, et la productivité diminue. Le fait d’avoir la possibilité de régler les différends d’une façon rapide qui permet de comprendre la vraie source du problème fait toute la différence: la médiation permet aux parties en conflit de s’exprimer librement et d’instaurer une communication basée sur l’empathie et l’écoute, ce qui aide les personnes à adopter une démarche de compréhension des points de vue de l’autre.

Mais la médiation va beaucoup plus loin que la simple résolution de conflits, elle les prévient également.

Une entreprise qui intègre les outils du médiateur dans sa gestion quotidienne est une société tournée vers l’humain. Les collaborateurs qui sont formés à la médiation sont en capacité de détecter les situations qui peuvent dériver en conflit. Par exemple, dans notre formation Consultant Médiateur, nous avons toujours des managers parmi nos stagiaires. Quand on leur demande la raison de suivre cette formation, le travail sur préventif est la principale motivation.

«Nous avons besoin d’avoir une communication plus efficace avec nos équipes dans le but de pouvoir détecter les situations à risque. Nous avons besoin de comprendre les sources du conflit pour mieux pouvoir les prévenir, pour adopter une posture de management bienveillant.»

 5 atouts de la médiation en entreprise

 1-     Développer la qualité relationnelle: La gestion d’équipe n’est pas une compétence innée. Pour être bon manager, il ne suffit pas simplement de donner des ordres, il faut savoir comprendre l’humain, savoir l’encadrer, le sanctionner si nécessaire, lui faire comprendre son rôle, être à l’écoute, et bien d’autres spécificités encore. Il existe de nombreuses formations pour manager, mais très peu accordent une préoccupation humaine. Les compétences mises en œuvre par une personne formée aux techniques du médiateur ont plusieurs objectifs, dont renouer le dialogue et permettre une communication apaisée. Cela permet de créer un cadre qui prend en compte les salariés et leur personnalité, le groupe et ses interactions, et enfin l’entreprise et ses codes. Les personnes qui intègrent les outils du médiateur adoptent une démarche de compréhension des intérêts de l’autre, de ses sentiments et émotions. Par conséquent, ils sont créateurs de relations constructives.

 2-     Maîtriser les coûts des conflits: Le fait d’incorporer la médiation dans la dynamique générale d’une organisation va l’aider, sans doute, à faire des économies. D’un côté, les collaborateurs qui mettent en pratique les outils de médiateur au quotidien préviennent les conflits d’une façon plus efficace et ont un meilleur relationnel. D’un autre côté, si un conflit dégénère, avant même l’intervention d’une personne externe à l’entreprise, la médiation en interne pourrait permettre une résolution plus rapide du conflit. La durée de la médiation est maîtrisée, ce qui évite des mois de blocage avec des coûts financiers importants lorsque les procédures judiciaires s’éternisent, en particulier avec des recours.

 3-     Être acteur de la solution: La médiation permet aux parties en conflit de trouver, par elles-mêmes, une solution à leur conflit. Son objectif est d’accompagner, par un jeu d’écoute et de reformulation, les salariés dans le rétablissement de la communication. Le dialogue est sans doute la clé pour sortir du conflit. Le fait de communiquer, prendre du recul, gérer son émotionnel, et celui de ses collaborateurs, devient un élément incontournable, non seulement du traitement des conflits, mais aussi de leur prévention.

 4-     Restaurer le dialogue: Entre deux parties en conflit, entre la direction et les salariés, ou encore entre collègues, la médiation développe toujours la communication. Quelqu’un qui utilise efficacement les outils du médiateur est une personne en mesure de connaître les filtres à la communication, de comprendre la place des émotions dans les représentations individuelles, de questionner efficacement, de développer ses qualités d'écoute, de reformulation et d’intelligence émotionnelle. 

5-     Envisager le futur: La médiation offre toujours une sortie de la situation conflictuelle. Soit une continuation, soit un aménagement de la situation, soit une rupture apaisée. Dans tous les cas, l’organisation qui résout ses conflits par le processus de médiation prouve toute l’attention qu’elle porte aux relations entre ses salariés.


La rédaction a choisi pour vous

Cédric Bellwald, président du Jeune Barreau

08:00

Entré au Barreau en 2009, Cédric Bellwald (Moyse & Bleser) endosse cet automne la présidence de la conférence du Jeune Barreau, succédant à Henry de Ron. Avec l’envie de faire avancer les dossiers qui tiennent à cœur aux 1.500 avocats ayant moins de 11 ans d’expérience — soit la majorité des avocats du Barreau qui en compte 2.400.

Cette nouvelle liaison pourrait amener annuellement 100.000 à 200.000 passagers supplémentaires à Luxair, selon Adrien Ney, le CEO

20 Octobre 2017

La compagnie aérienne luxembourgeoise a annoncé vendredi qu’elle avait été choisie pour reprendre la liaison entre les deux villes allemandes, laissée vacante par la faillite d’Air Berlin.