Pour Google, ce sera le 14 juillet ou rien

10 Juillet 2017 Par Thierry Raizer
Le temps est compté pour que le Luxembourg puisse concrétiser ce qui pourrait constituer une étape historique dans l’ICT.
(Photo: Licence CC)

Le géant américain souhaite recevoir une réponse d’ici à vendredi prochain quant à la disponibilité d’un terrain à Bissen pouvant accueillir son méga-data center. Les autorités luxembourgeoises cherchent à gagner encore un peu de temps. Surface recherchée: 25 hectares. Une autre piste est évoquée à Lallange.

Recherche: 25 hectares. Lorsque l’on connaît la difficulté pour les PME luxembourgeoises de trouver le terrain qui leur convient, dénicher une surface de 25 hectares relève de la gageure. Mais le vice-Premier ministre et ministre de l’Économie sait que l’aboutissement de cette recherche est la condition sine qua non pour la construction au Luxembourg d’un nouveau data center de Google. Un investissement potentiel d’un milliard d’euros, comme l’avait révélé jeudi la radio 100,7.

Réponse pour le 14 juillet

«Ce serait le plus gros investissement de l’histoire du Luxembourg», indiquait vendredi soir Étienne Schneider à nos confrères du Wort. Les discussions courent depuis plusieurs mois. Elles se sont cristallisées lorsque le ministre de l’Économie a rencontré en décembre dernier le grand patron et cofondateur de Google, Larry Page. Un important projet de Google au Luxembourg était évoqué pour la première fois, comme l’indiquait Paperjam à l’époque.

Entre-temps, «Google devient nerveux», confie Étienne Schneider au Wort, ajoutant que le géant californien ne comprend pas pourquoi les démarches prennent autant de temps. «Ils nous imposent une deadline vendredi prochain», assène le ministre. Selon les informations de Paperjam, une délégation luxembourgeoise se rendra cette semaine aux États-Unis pour négocier une prolongation de ce délai, qui s’apparente à un ultimatum.     

Bissen, Lallange et d’autres?

Le temps est donc compté pour que le Luxembourg puisse concrétiser ce qui pourrait constituer une étape historique dans l’ICT, alors que des annonces d’investissement se sont succédé ces derniers temps dans l’industrie, Ocsial étant le dernier en date. Un industriel déjà présent au Grand-Duché devrait faire part d’une expansion d’ici septembre, a indiqué Étienne Schneider samedi sur RTL.

La localité de Bissen dans la commune de Roost est en pole position, notamment pour sa proximité avec le centre de distribution d’électricité de Creos. «Ce sera le plus gros consommateur d’électricité du Luxembourg, devant ArcelorMittal», précise Étienne Schneider au Wort.

Mais un propriétaire récalcitrant entame sérieusement cette piste. Seules quelques autres sont envisagées, a déclaré Étienne Schneider sur RTL vendredi, en marge de l’inauguration du terminal container de Bettembourg-Dudelange.

Selon les informations de Paperjam, une autre piste est envisagée à Esch-Lallange.

Promotion et écosystème

En vue sur le plan international via l’initiative Spaceresources.lu – dont la pierre angulaire législative doit être votée cette semaine à la Chambre -, le Luxembourg joue une belle carte aussi avec Google.

Les retombées d’une telle arrivée en termes d’emplois restent floues, mais «cela va clairement agrandir l’ensemble de l’écosystème et nous donner une vraie masse critique», estime Xavier Buck, fin connaisseur du secteur des data centers en tant que chairman d’EuroDNS et président du Luxembourg ICT Cluster. Selon le ministre, les éléments du futur data center seraient produits au Luxembourg. On imagine aussi aisément le besoin pour le géant américain de recourir à des prestataires de services.

Si elle se concrétise, l’implantation de Google sera le fruit du travail ministériel, mais aussi de l’action de terrain menée par Gérard Hoffmann, président d’ICTluxembourg, et de Ed Wangen, président du conseil d’administration de Luxconnect.

L’affectation du data center de Google devra être précisée dans un second temps, le groupe ayant annoncé en mars 2016 vouloir déployer courant 2017 de nouvelles infrastructures dans une douzaine de régions pour augmenter la qualité de ses services cloud.

Face à la concurrence grandissante d’Amazon Web Services, d’IBM et de Microsoft, Google déploie des milliards d’investissements. En mars dernier, Urs Hölzle, vice-président en charge des infrastructures techniques, indiquait que trois localisations venaient s’ajouter au planning: la Californie, le Canada et les Pays-Bas.

Aux Pays-Bas, le data center qui vient d’ouvrir va être alimenté entièrement par l’énergie du plus grand parc solaire du pays. Ou comment combiner les doléances du géant de l’ICT à une vision d’un certain développement durable.

La rédaction a choisi pour vous

Xavier Buck

07 Juillet 2017

Le président du Luxembourg ICT Cluster, Xavier Buck, se réjouit de la perspective de l’arrivée du géant mondial de l’internet sur le territoire grand-ducal. Mais la prudence reste encore de mise tant que rien n’est signé…

Google

06 Juillet 2017

Le géant américain serait sur le point de réaliser un investissement équivalent à l’ensemble des annonces industrielles depuis un an, a indiqué ce jeudi la radio 100,7. Un contrat toutefois pas encore signé, la réponse devant intervenir «mi-juillet», selon Étienne Schneider.

Google Commission européenne amende

27 Juin 2017

Google s’attendait à une amende salée de la part de la Commission européenne, mais peut-être pas à ce niveau. Celle-ci lui impose de payer 2,4 milliards d’euros pour des pratiques visant à contourner la concurrence et renvoyer les internautes vers ses propres services.