Plus d’une vingtaine d’avant-premières dévoilées

12 Janvier 2018 Par Frédéric Antzorn

La Fédération belge et luxembourgeoise de l’automobile et du cycle (Febiac), organisatrice du 96e salon automobile de Bruxelles, a encore placé la barre un peu plus haut cette année en multipliant les nouveautés. Et en consacrant tout un palais du Heysel à la mobilité.

À trois semaines de l’Autofestival débutera ce vendredi et jusqu’au 21 janvier la 96e édition du Brussels Motor Show qui devrait encore réjouir tous les amateurs de belles mécaniques, qu’elles soient à quatre ou à deux roues.

Selon une organisation revue en 2015, cette nouvelle édition du salon automobile de Bruxelles devrait encore attirer cette année un très nombreux public dans 10 des palais d’exposition du Heysel, dont huit seront réservés à la voiture, et deux à la moto.

Au nombre des 80 constructeurs présents, sept avant-premières mondiales, 17 avant-premières européennes et 14 prototypes seront proposés.

Un palais dédié à la mobilité

Pour la 1re fois de son histoire, le Brussels Motor Show a décidé de consacrer un palais supplémentaire à la présentation de solutions de mobilité et de mobilité partagée, à travers une exposition baptisée #WeAreMobility, accessible au grand public lors des quatre derniers jours de ce salon, du 18 au 21 janvier.

Parmi les autres nouveautés de ce Brussels Motor Show figurent encore une exposition d’art automobile et de joaillerie ainsi qu’une attention particulière accordée aux familles avec enfants qui pourront profiter d’une zone dédiée et d’un «kids tour» qui devrait émerveiller les plus jeunes.

Et à noter enfin, la mise en place d’horaires différenciés en semaine (de 11h à 19h) et les week-ends (de 10h à 19h) et de trois nocturnes traditionnelles jusque 22h les 12, 15 et 19 janvier.

Toutes les informations complémentaires sur ce 96e Brussels Motor Show sont disponibles sur le site même de l’organisation.

La rédaction a choisi pour vous

14 Septembre 2017

Après avoir accueilli les professionnels du monde entier en début de semaine, le salon automobile de Francfort ouvre ses portes au grand public ce jeudi, jusqu’au 24 septembre prochain. Une édition qui ne manque pas de rappeler que pour la quasi-totalité des constructeurs, la tendance est à l’électrification de l’automobile… à moyen terme cependant.

Le nombre de jours de télétravail autorisés pour les frontaliers belges pourrait passer de 24 à 69 jours.

07:18

Après l’annonce la semaine dernière d’une hausse de 24 à 69 jours du seuil de tolérance pour le télétravail des frontaliers belges, le ministère des Finances luxembourgeois a rappelé, à l’occasion d’une rencontre avec l’Aleba, que les «réflexions» étaient toujours en cours.