Peter Vandekerckhove à la tête de KBL epb

20 Octobre 2017 Par Paperjam.lu
Peter Vandekerckhove KBL epb
Peter Vandekerckhove est considéré comme le numéro trois de la banque belge BNP Paribas Fortis.
(Photo: KBL epb)

KBL epb aura un nouveau patron à partir du 1er janvier prochain. Le Belge Peter Vandekerckhove remplacera Yves Stein, qui a pris la décision de quitter le groupe.

Après quatre années en tant que group CEO de KBL European Private Bankers, Yves Stein se retirera le 1er janvier 2018. Une décision personnelle, précise-t-on au niveau de la banque, qui a recruté Peter Vandekerckhove (58 ans), le numéro trois de la banque belge BNP Paribas Fortis, pour le remplacer.

De nationalité belge, le futur patron gère depuis 2009 les activités de banque privée et retail au siège bruxellois de BNP Paribas Fortis en tant que CEO retail & private banking. Une division qui compte plus de 10.000 employés.

Il a entamé sa carrière en 1992 en tant que directeur général au sein de la banque Pierson, Heldring & Pierson Belgique, devenue MeesPierson en 1996 et rachetée par Fortis en 1996. Il a alors rejoint le comité exécutif de Fortis Private Banking et a aussi été CEO de Fortis Retail Banking Belgique.

Peter Vandekerckhove est aussi administrateur de BNP Paribas Asset management, d’AG Insurance et de la Fédération belge du secteur financier (Febelfin).

Selon le communiqué diffusé par KBL epb, Yves Stein (54 ans) quitte le groupe pour «saisir de nouvelles opportunités». Il reste toutefois administrateur de Merck Finck, la filiale allemande du groupe de banque privée.

La rédaction a choisi pour vous

11 Octobre 2018

Selon la Commission de surveillance du secteur financier, le résultat avant provisions du secteur bancaire pour le premier semestre 2018 s’élève à 2.936 millions d’euros. Sur un an, la performance baisse de 3%. La CSSF pointe comme principales causes «l’augmentation continue des frais généraux» (+6,3%) et la réduction significative des autres revenus nets (-26,3%). À noter que les activités «bancaires principales telles que l’intermédiation bancaire et les métiers liés à la gestion d’actifs» ont permis d’atténuer la baisse.

La nouvelle échéance décidée par le tribunal de commerce a été fixée au 7 février 2019.

10 Octobre 2018

Le tribunal de commerce a décidé mercredi de prolonger le sursis accordé à l’ex-filiale de la banque lettone. L’institution, qui emploie une vingtaine de personnes au Luxembourg, a jusqu’au 7 février pour trouver un repreneur.