OneLife passe sous pavillon français

01 Août 2018 Par Jonas Mercier
Antonio Corpas, CEO de OneLife
Antonio Corpas est le CEO de OneLife depuis avril 2018.
(Photo: OneLife.eu)

L’assureur-vie luxembourgeois a été vendu au groupe français Apicil, qui reprend 100% des parts détenues par le fonds américano-britannique JC Flowers. La transaction est encore soumise à l’approbation des régulateurs.

Né il y a deux ans de la fusion de NPG Wealth Management (NPG) et Private Estate Life (PEL), OneLife tourne une page importante de son existence. La compagnie d’assurance-vie, qui compte 5,2 milliards d’euros d’actifs sous gestion, vient d’être rachetée par le groupe français de protection sociale Apicil. 150 personnes travaillent actuellement chez OneLife.

La transaction, dont le montant n’est pas public, concerne 100% du capital de l’assureur-vie luxembourgeois, détenu depuis 2006 par la société de capital-investissement JC Flowers, basée à New York et Londres. L’acquisition doit encore être validée par les régulateurs des deux pays.

Depuis sa création, OneLife a mis l’accent sur la numérisation de ses services. Elle est l’une des rares compagnies d’assurance-vie à proposer une application mobile à ses clients. Elle collabore par ailleurs avec la start-up regtech Kyctech pour ses besoins en conformité.

Artisan de la digitalisation de l’entreprise, l’ancien CEO, Marc Stevens, avait été remercié au mois d’avril en raison de «points de vue divergents quant à la stratégie et future direction de OneLife». Il a été remplacé par Antonio Corpas.

Déjà présent au Luxembourg

Apicil est le quatrième groupe de protection sociale en France. Il propose des assurances-santé, prévoyance, épargne et retraite à plus de 2 millions de personnes en France et a totalisé un chiffre d’affaires de 2,4 milliards d’euros en 2017. Actuellement dans une phase de croissance, il fait travailler quelque 2.100 personnes, dont plus de 450 ont été embauchées l’année dernière.

L’entreprise est présente au Luxembourg depuis 2008 avec sa filiale Apicil Life, qui emploie 14 personnes. Elle avait acquis en 2015 les activités du groupe Skandia au Luxembourg et en France.

«L’expertise des équipes et la qualité des capacités de OneLife en font le complément idéal dans la chaîne de valeur que nous possédons déjà au Luxembourg avec Apicil Life Luxembourg et nous permettront d’accélérer encore notre croissance sur le marché», a commenté Philippe Barret, le CEO d’Apicil.

La rédaction a choisi pour vous

Antonio Corpas

24 Avril 2018

À la tête de la société d’assurance-vie depuis 4 ans, Marc Stevens a été remercié en raison de «points de vue divergents quant à la stratégie et future direction de OneLife», précise un communiqué publié mardi. Antonio Corpas, actuellement group general counsel, le remplacera.