Nouveau sursis de quatre mois pour ABLV Luxembourg

10 Octobre 2018 Par Jonas Mercier
La nouvelle échéance décidée par le tribunal de commerce a été fixée au 7 février 2019.
La nouvelle échéance décidée par le tribunal de commerce a été fixée au 7 février 2019.
(Photo: Shutterstock)

Le tribunal de commerce a décidé mercredi de prolonger le sursis accordé à l’ex-filiale de la banque lettone. L’institution, qui emploie une vingtaine de personnes au Luxembourg, a jusqu’au 7 février pour trouver un repreneur.

Fin du suspense pour ABLV Luxembourg. L’établissement bancaire, dont l’avenir était devenu incertain suite à la faillite de sa maison mère en début d’année, a encore un espoir de trouver un repreneur.

Alors que son régime de sursis de paiement, déjà prolongé d’un mois, se terminait ce mercredi, le tribunal de commerce a décidé d’accepter une nouvelle prolongation. La demande avait été déposée la semaine dernière par les dirigeants de la banque.

Cette fois-ci, la durée accordée par la justice est de près de quatre mois. La nouvelle échéance a en effet été fixée au 7 février 2019 à minuit, a précisé à Paperjam.lu l’administration judiciaire. Les motivations de cette décision n’ont pas encore été communiquées.

La rédaction a choisi pour vous

11 Octobre 2018

Selon la Commission de surveillance du secteur financier, le résultat avant provisions du secteur bancaire pour le premier semestre 2018 s’élève à 2.936 millions d’euros. Sur un an, la performance baisse de 3%. La CSSF pointe comme principales causes «l’augmentation continue des frais généraux» (+6,3%) et la réduction significative des autres revenus nets (-26,3%). À noter que les activités «bancaires principales telles que l’intermédiation bancaire et les métiers liés à la gestion d’actifs» ont permis d’atténuer la baisse.

Les dirigeants d’ABLV Luxembourg ont envoyé une demande de prolongation de leur sursis la semaine dernière.

10 Octobre 2018

Toujours dans l’attente d’éventuels repreneurs, la filiale luxembourgeoise de la banque lettone a demandé la semaine dernière au tribunal de prolonger une nouvelle fois son sursis.