«Nous pratiquons avec succès le dialogue social»

12 Décembre 2017 Interviewé par Audrey Somnard
Robert Dennewald a été président de la FEDIL de 2006 à 2016
Robert Dennewald: «Les étrangers qui connaissent le Luxembourg nous envient pour notre dynamisme, notre fiabilité et notre esprit d’ouverture».
(Photo: David Laudent / Wide)

J-1 pour la grande soirée #CelebratingLuxembourg mettant à l’honneur les ambassadeurs du pays. Leur présentation se poursuit avec Robert Dennewald, président de Contern et Eurobéton ainsi que président de la FEDIL entre 2006 et 2016.

Monsieur Dennewald, votre travail contribue ou a contribué au rayonnement à l’international du Luxembourg. Quand en avez-vous pris conscience pour la première fois?

«Quand j’ai participé à la première visite d’État avec le Grand Duc en Chine en 2006 en ma qualité de Président de la Fedil.

Comment se positionne votre secteur à l’international? Peut-on parler d’un secteur industriel typiquement luxembourgeois?

«J’ai eu le privilège de représenter tous les secteurs affiliés à la Fedil. Une part importante de l’industrie se positionne bien à l’international, grâce à l’innovation et la capacité de l’industrie luxembourgeoise de se démarquer de la concurrence étrangère.

Quelques secteurs ressortent particulièrement, à savoir le secteur des équipementiers automobiles, la sidérurgie dans un nombre de produits de niche, les sociétés offrant des équipements pour la sidérurgie, l’aéronautique, l’espace et le ‘cleantech’.

Une part importante de l’industrie se positionne bien à l’international, grâce à l’innovation

Robert Dennewald, président de Contern et Eurobéton

Luxembourg est un pays... fiable, dynamique et ouvert. Reconnaissez-vous Luxembourg dans ces mots clés retenus par le gouvernement?

«Oui tout à fait. Le Luxembourg n’a plus connu de grève depuis la Deuxième Guerre mondiale puisque nous pratiquons avec succès le dialogue social, la politique gouvernementale est prévisible et stable dans la durée, la communauté européenne nous permet de vivre dans la paix depuis plus de 60 ans.

Le Luxembourg a prouvé son dynamisme à de nombreuses reprises dans le passé, notamment quand il a initié la mutation de son économie basée largement sur la sidérurgie fin des années 1970 pour faire du Luxembourg une place financière importante, ou quand il a créé les bases pour une industrie des fonds qui est aujourd’hui la 2e au monde, ou quand il a décidé d’abolir le secret bancaire pour faire face à une critique internationale grandissante. Son dynamisme réside dans sa capacité de reconnaître vite les grands changements qui s’opèrent dans le monde, les chemins ultra-courts entre les acteurs sur le terrain et les responsables gouvernementaux et sa faculté de prendre rapidement des décisions tout en faisant adhérer tous les acteurs concernés.

Le Luxembourg est un pays ouvert, du fait de sa petite taille, de son positionnement à la croisée des chemins de deux grandes cultures européennes, de la conscience du peuple que l’ouverture est le garant de l’indépendance, du progrès et de la prospérité du pays. Le multilinguisme pratiqué par la majorité des résidents en est une preuve tangible.

Que vous disent vos interlocuteurs à l’étranger sur le Luxembourg?

«Les étrangers qui connaissent le Luxembourg nous envient pour notre dynamisme, notre fiabilité et notre esprit d’ouverture.

Les étrangers qui ne nous connaissent pas encore sont impressionnés par les éléments qui démontrent notre succès: notre PIB par habitant, notre multilinguisme, la proximité des acteurs économiques aux membres du gouvernement, notre positionnement au cœur de l’Europe, notre stabilité politique…

Celebrating Luxembourg

Et qu’est-ce que vous leur répondez pour leur donner envie de visiter le Luxembourg?

«De saisir l’opportunité de venir voir et qu’ils sont toujours les bienvenus.

Je leur offre le soutien de la communauté des entrepreneurs luxembourgeois pour ouvrir les portes, pour les aider à s’implanter et pour s’intégrer dans notre réseau d’entreprises.

Quand étiez-vous particulièrement fier du Luxembourg?

«Je suis toujours fier de pouvoir présenter l’économie luxembourgeoise lors des missions et visites d’État à l’étranger.

D’autre part il m’arrive de prendre rendez-vous avec des membres du gouvernement pour leur présenter des investisseurs étrangers. Ce sont des moments privilégiés quand je me rends compte de l’extraordinaire proposition de valeur que notre petit pays est à même de formuler.»

L’aventure #CelebratingLuxembourg continue sur celebratingluxembourg.com pour découvrir toutes les personnalités.

La grande soirée #CelebratingLuxembourg se déroule le 13 décembre à la Rockhal: infos et réservations en ligne.

La rédaction a choisi pour vous

04 Juillet 2017

Dérivé de la devise nationale, le slogan «Mir wëlle weise wie mir sinn» («Nous voulons montrer qui nous sommes») donne le ton de lannée 2017 durant laquelle Maison Moderne a choisi de présenter les «ambassadeurs» de la marque Luxembourg à létranger.

Politique, culture, sport, mode, architecture, recherche, humanitaire... le Luxembourg compte de nombreux champions et autant de success stories écrites à lencre de la passion.

Nasir Zubairi

11 Décembre 2017

Maison Moderne a choisi de placer l’année 2017 sous le signe de #CelebratingLuxembourg pour mettre en lumière celles et ceux qui contribuent au rayonnement du pays à l’étranger. La série se poursuit avec Nasir Zubairi, CEO de la Luxembourg House of Financial Technology (Lhoft).

Jean-Michel Wilmotte

23 Décembre 2017

Le lauréat de la consultation d’architectes pour le nouveau siège international d’ArcelorMittal est désormais connu. Mais cette consultation laisse comme un goût amer, l’impression d’être passé à côté d’une belle occasion. Céline Coubray, rédactrice en chef d’Archiduc et journaliste pour Paperjam.lu, livre son point de vue sur ce projet qui a marqué l’année 2017.