«Nous avons à cœur de développer des relations»

19 Juin 2018 Par Jonas Mercier
Giorgio Alessi-Mansour
Giorgio Alessi-Mansour (VP Sales & Marketing): «Notre ADN est international et notre trajectoire à court terme est prioritairement européenne.»
(Photo: 2Spark)

À la veille de l’édition 2018 des Fintech Awards, Paperjam.lu est allé demander aux 15 demi-finalistes de se présenter brièvement et partager leurs ambitions. Le VP Sales & Marketing de la start-up française 2Spark, Giorgio Alessi-Mansour, s’est prêté au jeu.

Pourquoi avez-vous décidé de participer aux Fintech Awards?

«Ce sont nos clients qui nous y ont amenés, car ils témoignent mieux que personne de la valeur que 2Spark démontre pour le marché bancaire: les notions de KYC, d’omnicanalité ou encore de diversification des offres nécessitent une grande agilité pour faire face à la fois aux concurrents historiques et aux nouveaux entrants. C’est cette vélocité que la solution 2Spark offre à nos nombreux clients en banque et assurance, tant en France qu’à l’étranger, année après année.

Par ailleurs, KPMG est l’un des prestigieux partenaires avec lesquels nous nouons des relations de complémentarité au service de nos clients communs.

Comment vous différenciez-vous par rapport aux autres solutions sur le marché?

«2Spark est l’application intelligente qui déclenche, déploie et réussit les transformations des grandes organisations, en particulier dans le retail banking, en une minute par jour.

Nous organisons aussi bien un flux descendant, du centre aux extrémités de l’entreprise (via des questions d’appropriation choisies par notre algorithme) et un flux ascendant, qui prend le pouls de l’organisation et permet de connaître le degré d’adoption des transformations en cours par le terrain (via ALF, notre chatbot conversationnel). Le tout, en offrant une expérience utilisateur individualisée, micro-intrusive et gamifiée, mais aussi un reporting détaillé et en temps réel aux managers pour savoir si la transformation est bel et bien ‘on track’.

Que ferez-vous si vous gagnez? Le Luxembourg serait-il pour vous un potentiel «hub» pour attaquer le marché international/européen?

«Notre ADN est international et notre trajectoire à court terme est prioritairement européenne. En ce sens, nous serions très honorés de la reconnaissance des Fintech Awards Luxembourg et avons quoi qu’il en soit à cœur de développer des relations étroites avec ce marché dynamique et ouvert à l’innovation, dans un avenir très proche!»

La rédaction a choisi pour vous

Danielle Rietsch (Reponsable marketing d’IDnow)

19 Juin 2018

À la veille de l’édition 2018 des Fintech Awards, Paperjam.lu est allé demander aux quinze demi-finalistes de se présenter brièvement et partager leurs ambitions. La responsable marketing de la start-up allemande IDnow (KYC), Danielle Rietsch, s’est prêtée au jeu.

Eelco Habets

19 Juin 2018

À la veille de l’édition 2018 des Fintech Awards, Paperjam.lu est allé demander aux 15 demi-finalistes de se présenter brièvement et partager leurs ambitions. Le responsable pour le Benelux de la start-up allemande Raisin, Eelco Habets, s’est prêté au jeu.