«Notre produit s’inscrit dans l’économie circulaire»

18 Octobre 2017 Par Paperjam.lu
Alois Annen, directeur d'Annen Plus
«Le prototype de cette nouvelle construction peut contribuer au nouveau positionnement d’Annen — moderne, innovant et esthétique», estime Alois Annen, directeur d’Annen Plus.
(Photo: Annen Plus)

Dans le cadre de la 5e édition du Prix de l’innovation dans l’artisanat, qui sera remis le 23 novembre prochain par la Chambre des métiers, Paperjam s’intéresse aux profils et motivations des 12 entreprises finalistes. La série continue avec l’entreprise Annen Plus, sélectionnée dans la catégorie Processus/Système de production.

Monsieur Annen, en tant que directeur, pouvez-vous nous décrire l’aspect innovateur de votre produit, la structure tendue en bois d’une grande envergure, modulaire et intégrale?

«Notre produit est innovant, car nous utilisons la digitalisation. Cela signifie que, selon les idées de l’architecte, nous pouvons adapter la construction aux données nécessaires pour la commande numérique des machines-outils, qui produisent automatiquement toutes les pièces de construction.

L’autre aspect innovant est la structure elle-même: elle est tendue en bois et d’une envergure de plus de 100m. De plus, elle ne nécessite ni vis ni clous, elle est modulaire, ce qui permet d’en réduire le prix et de la transporter en conteneur dans le monde entier. Enfin, elle est flexible: on peut construire tous types de bâtiments, qu’ils soient administratifs, de production, de stockage industriel, de réunion ou culturels… Nous entrons ainsi dans un système d’économie circulaire.

Quels en sont les premiers retours sur investissement?

«Nous avons pu moderniser et rationaliser la production. Le prototype de cette nouvelle construction peut contribuer au nouveau positionnement d’Annen — moderne, innovant et esthétique. Il a également suscité notre ‘curiosité’ pour la construction. Nous espérons ainsi attirer une nouvelle demande sur le marché.

Plus généralement, comment voyez-vous l’innovation dans votre entreprise?

«Notre innovation a des répercussions immédiates sur les demandes des clients: nous sommes davantage flexibles et pertinents, même s’il faut trouver des solutions extraordinaires. Elle a également des conséquences positives sur les besoins de la société et la nature.

Notre innovation constitue un argument-clé de vente, qui nous ouvre une niche sur le marché. Elle motive aussi les collaborateurs, pour lesquels le travail est et reste intéressant.»

L’innovation

En coopération avec l’institut Ibois, le laboratoire de constructions en bois de l’Université de Lausanne, Annen Plus a réalisé une grande structure tendue en bois d’une envergure de plus de 60m2. Elle a la particularité d’être modulaire et intégrale, car les pièces sont assemblées sans vis ni clous. Leur modularité, qui permet de les démonter et de les remonter ailleurs, s’inscrit dans un esprit d’économie circulaire.

Les plans architecturaux se voient en premier lieu transposés en données électroniques, qui sont ensuite elles-mêmes adaptées pour la commande numérique par calculateur. Les pièces sont alors produites automatiquement, puis codées de manière à faciliter la construction finale. Cette structure particulière et innovante a la possibilité d’être vendue dans le monde entier, puisqu’elle est facile à construire, à monter et à transporter.

L’entreprise

Nom: Annen Plus

Produit sélectionné: structure tendue en bois d’une grande envergure, modulaire et intégrale

Secteur: construction

Localisation: Manternach

Date de création: 2008

Chiffre d’affaires: non communiqué

Nombre d’employés: 100 à Luxembourg, et 40 en Allemagne (où l’entreprise a été fondée en 1956)

Le Prix de l’innovation dans l’artisanat, organisé par la Chambre des métiers, vise à encourager les chefs d’entreprise et les incite à adopter une stratégie basée sur l’innovation, afin de garantir leur compétitivité au niveau national et sur les marchés étrangers.

La rédaction a choisi pour vous

Jeanette et Hermann Spanier, de Gerüstbau Spanier & Wiedemann

19 Octobre 2017

Dans le cadre de la 5e édition du Prix de l’innovation dans l’artisanat, qui sera remis le 23 novembre prochain par la Chambre des métiers, Paperjam s’intéresse aux profils et motivations des 12 entreprises finalistes. La série continue avec l’entreprise Gerüstbau Spanier & Wiedemann, sélectionnée dans la catégorie Processus, Système de production.

François Dostert, directeur des Ateliers mécaniques Dostert

16 Octobre 2017

Dans le cadre de la 5e édition du Prix de l’innovation dans l’artisanat, qui sera remis le 23 novembre prochain par la Chambre des métiers, Paperjam s’intéresse aux profils et motivations des 12 entreprises finalistes. La série continue avec l’entreprise Ateliers mécaniques Dostert, sélectionnée dans la catégorie Internationalisation, Export.

03 Octobre 2017

Dans le cadre de la 5e édition du Prix de l’innovation dans l’artisanat, qui sera remis le 23 novembre prochain, Paperjam s’intéresse aux profils et motivations des 12 entreprises finalistes, à travers une série d’interviews et de courts descriptifs des produits sélectionnés.