Nadia Manzari, nouvelle associée chez Schiltz & Schiltz

31 Mai 2018 Par Jean-Michel Hennebert
Nadia Manzari
À compter du 1er juin, Nadia Manzari deviendra associée au sein de l’étude dirigée par Jean-Louis Schiltz et fondée par son père.
(Photo: Marion Dessard / archives)

Alors que celle qui était responsable du service Innovation, Paiements, Infrastructures des marchés et Gouvernance du gendarme de la Place avait quitté ses fonctions début mai, elle débutera sa nouvelle vie professionnelle en tant qu’avocate spécialisée dès vendredi.

L’annonce du départ de Nadia Manzari de la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF), après 17 années passées au sein de l’institution, avait fait couler pas mal d’encre. Notamment en raison du flou savamment entretenu autour des raisons précises de ce départ. Si ce point reste toujours en suspens, sa nouvelle destination professionnelle a été officialisée ce jeudi.

À compter du 1er juin, l’ancienne responsable du service Innovation, Paiements, Infrastructures des marchés et Gouvernance du gendarme de la Place occupera donc la fonction d’associée au sein du cabinet d’avocats Schiltz & Schiltz, spécialisé notamment dans le droit spatial, la protection des données ou les fintech. Elle rejoint à ce titre l’ancien ministre des Communications et de la Défense Jean-Louis Schiltz (CSV), Franz Schiltz, Anne Ferry et Laurence Frising.

De son côté, la CSSF avait annoncé le remplacement de Nadia Manzari par Karen O’Sullivan, actuelle chef de division Gouvernance, Rémunération et Surveillance des établissements de paiement et ancienne audit director chez PwC. Comme son prédécesseur, elle prendra officiellement ses nouvelles fonctions à compter du 1er juin.

La rédaction a choisi pour vous

Nadia Manzari

15 Mai 2018

La responsable du service Innovation, paiements, infrastructures des marchés et gouvernance du gendarme de la Place n’exercera plus ses fonctions à compter de la fin du mois, officiellement pour se lancer dans un «nouveau challenge professionnel».