Monoprix et sa #PireChansonDuMonde

13 Avril 2018 Par Hub Institute

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

#LikeWhatYouHate: un mouvement pour fausser l’algorithme Facebook

L’algorithme de Facebook fonctionne de manière à proposer sur notre timeline un contenu choisi selon nos préférences préalablement établies. Ce sont donc nos likes et commentaires qui déterminent les posts qui nous sont présentés. Une technique qui peut être considérée comme un cercle vicieux, confortant un internaute dans une bulle d’informations et de points de vue calqués sur la sienne. C’est pourquoi le média Vice a lancé une campagne nommée #LikeWhatYouHate dans le but de rééquilibrer les fils d’actualité de la plateforme. Les internautes sont invités à liker des pages et des personnes avec lesquelles ils ne sont pas en accord, afin de sortir de leur zone de confort et de se confronter à d’autres opinions.

Amazon possède 70 marques secrètes

Depuis 2009, Amazon développe, en plus de son activité d’e-commerçant, des marques propres, comme Amazon Basics qui propose des fournitures domestiques et des accessoires électroniques. Cette diversification s’est particulièrement accélérée depuis janvier 2017 puisqu’en un an, plus de 60 marques ont été créées. Le portefeuille s’élève à présent à 74 marques, dont la majorité couvre le domaine de la mode (Arabella, Franklin & Freeman, Scout + Ro…). Proposés parfois exclusivement sur la plateforme e-commerce, ces produits ne sont pas identifiés comme appartenant à Amazon: en effet, ces marques ne revendiquent pas leur lien avec le géant américain... Cette stratégie correspond à la volonté de Jeff Bezos de s’intégrer verticalement dans la mode et la consommation courante. De plus, l’e-commerçant pourrait valoriser ce portefeuille de marques via Alexa et les assistants intelligents Echo.

La campagne de Monoprix que vous allez adorer ou détester!

Pour ses 85 ans, Monoprix avait réalisé une opération marketing très créative, avec un court métrage, des jeux de mots et plein de promos. Aujourd’hui, la marque double la mise avec son agence Rosapark pour promouvoir ses services de livraison SHOP & GO, SHOP 1H et SHOP & GIVE avec un nouveau court métrage pour le moins réussi. Réalisée par Traktor, cette vidéo met en scène, d’un côté, une jeune femme qui écoute dans son casque une musique kitsch à souhait, entre solo de saxo et synthé à fond, et de l’autre, le groupe de musique qui lui demande pourquoi elle ne change pas de morceau, alors que c’est clairement la «pire chanson du monde». La réponse: simplement parce que ses mains sont prises par ses sacs de courses…

Poussée par le hashtag #PireChansonDuMonde, la campagne se déploie massivement sur les réseaux sociaux et sera diffusée à la TV sur TF1. Enfin, une version karaoké de la chanson permet aux tweetos de proposer des paroles pour la Pire Chanson du Monde. Rosapark transforme ainsi à nouveau l’essai pour son client Monoprix avec cette campagne drôle et décalée.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute.

La rédaction a choisi pour vous

youtube hack

12 Avril 2018

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.