Michel Greco cède son siège de CEO

12 Novembre 2018 Par Jean-Michel Hennebert
À 51 ans, dont 31 passés en tant que CEO de sa société de livraison et de transport, Michel Greco choisit de prendre du recul.
À 51 ans, dont 31 passés en tant que CEO de sa société de livraison et de transport, Michel Greco choisit de prendre du recul.
(Photo: Blitz / archives)

À compter du printemps 2019, la société de transport n’aura plus à sa tête son fondateur. Ce dernier annonce, lundi, renoncer à ses missions opérationnelles. Il conservera en revanche son siège au sein du conseil d’administration et assurera une mission de consultant.

Michel Greco tourne une page de sa vie. Le fondateur et dirigeant de la société de livraison et de transport express annonce ce lundi qu’il quittera ses fonctions de CEO au printemps 2019. Dans un communiqué, ce dernier indique que la nouvelle organisation se mettra en place «à l’issue de l’assemblée générale» prévue «en mars ou avril 2019».

Ce retrait des fonctions opérationnelles, après 31 années passées à la tête de la société éponyme, n’est pourtant pas synonyme de départ en retraite, puisque Michel Greco précise qu’il «n’abandonne pas pour autant le groupe Post ainsi que la gouvernance de l’entreprise». Il continuera notamment de siéger au conseil d’administration de sa société et y exercera également «une mission de consultant».

Dans le giron de Post Luxembourg depuis 2001

«Aujourd’hui, le moment est venu de m’orienter vers d’autres horizons et de laisser la place aux jeunes qui pourront certainement insuffler d’autres dynamiques au bénéfice du développement de la société», indique-t-il dans le communiqué officiel.

Interrogé lundi par Paperjam sur le choix du futur CEO, Michel Greco indique qu’«une personne est déjà là», mais que la société «ne souhaite pas communiquer» sur ce sujet pour le moment.

Fondée en 1987, Michel Greco emploie actuellement quelque 230 salariés. Intégrée depuis 2001 dans le giron de Post Luxembourg avec une participation à hauteur de 90% de son capital depuis janvier 2015, la société affiche, pour 2017, un résultat net de 1.149.285 euros, selon le bilan annuel déposé au Registre du commerce. Dans son communiqué, l’entrepreneur précise également qu’au 31 décembre 2018, il cèdera également les 10% de part qu’il lui restait, «de sorte que le groupe Post sera alors actionnaire à 100% de Michel Greco SA».

La rédaction a choisi pour vous

20 Décembre 2016

Le Laboratoire national de santé (LNS), établissement public sous la tutelle du ministère de la Santé et actif dans le domaine de la santé publique, a pris récemment la décision de confier une partie de son flux logistique à la société Michel Greco SA, active dans le secteur de la livraison et du transport express de courrier et de petits volumes depuis près de 30 ans sur le territoire du Grand-Duché.