Macron veut une loi contre les «fake news»

04 Janvier 2018 Par Jonas Mercier
Emmanuel Macron
Si la propagation d’une fausse nouvelle est avérée, un juge pourra décider de la suppression du contenu incriminé.
(Photo: Licence C.C.)

Lors de ses vœux à la presse, le président français a annoncé qu’il proposerait un texte de loi pour lutter contre les fausses informations divulguées sur internet en période électorale.

C’est un vœu un peu particulier qu’Emmanuel Macron a détaillé aux journalistes mercredi, lors de sa traditionnelle conférence de presse du début d’année. Le chef de l’État français a en effet annoncé qu’un «texte de loi allait prochainement être déposé» pour sévir contre les «fake news» qui se développent sur les réseaux sociaux en période électorale.

«Les plateformes se verront imposer des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés afin de rendre publique l’identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent, mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus», a-t-il précisé.

Si la propagation d’une fausse nouvelle est avérée, un juge pourra décider de la suppression du contenu incriminé. Par ailleurs, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) aura désormais la mission de «lutter contre toute tentative de déstabilisation par des services de télévision contrôlés ou influencés par des États étrangers».

Xavier Bettel présentera ce jeudi ses vœux à la presse.

La rédaction a choisi pour vous

Le phénomène des fausses informations se serait aggravé selon le gouvernement.

14 Février 2017

Le gouvernement se dit conscient des risques qui découlent des fausses informations sur internet. Légiférer en la matière devrait en revanche se faire au niveau européen. Sur le plan national, le gouvernement mise sur la sensibilisation et l’éducation.

10:35

Paperjam.lu vous propose chaque jour la revue de presse de l’économie par Marc Fiorentino, en partenariat avec Monfinancier.com. Un regard vif et acéré sur l’actualité au travers des unes des quotidiens français et internationaux.