Macquarie acquiert ValueInvest

12 Mars 2018 Par Paperjam.lu
La finalisation du rachat de ValueInvest par Maquarie doit intervenir «mi-2018».
(Photo: Macquarie)

La division de gestion de placements du groupe australien annonce ce lundi avoir conclu un accord de rachat de la société luxembourgeoise spécialisée dans la gestion d’actifs japonais notamment. L’opération doit être finalisée mi-2018.

Fondée en 1998 et possédant son siège social rue Marie-Adelaïde, ValueInvest Asset Management SA passera dans le courant de l’année dans le giron de Macquarie Investment Management, la division de gestion de placements de Macquarie. Dans un communiqué publié lundi, le groupe australien annonce avoir conclu un accord de rachat dont l’échéance est attendue «mi-2018».

L’acquisition, dont le montant n’a pas été dévoilé, aboutira au transfert de 17 personnes au sein de Macquarie Investment Management. Jesper Alsing, CEO de ValueInvest, et Jens Hansen, CIO, resteront aux commandes et «rejoindront la structure d’actions multiboutique de Macquarie, dirigée par John Leonard, global head of equities de Macquarie Investment Management», selon le communiqué officiel.

Au 31 décembre 2017, ValueInvest gérait quelque 4 milliards d’euros d’actifs. Macquarie, de son côté, possède une présence au Grand-Duché depuis le début des années 2000. «Cette acquisition reflète l’engagement continu de l’entreprise dans le pays, en plus de sa stratégie d’expansion […] et de sa distribution en Europe», selon le communiqué.

La rédaction a choisi pour vous

07:33

L’agence de labellisation luxembourgeoise vient d’attribuer son premier label ESG à un fonds domicilié en Allemagne, étendant son champ d’action à un quatrième pays européen.

Immeuble Allegro au Kirchberg

12 Décembre 2018

Le gestionnaire d’actifs termine l’année avec une troisième acquisition immobilière. Après le siège d’Atoz au Findel et un nouvel immeuble à Bertrange, c’est Allegro au Kirchberg qui vient de passer dans son escarcelle.

Laurent Vanderweyen, Alter Domus

10 Décembre 2018

La société de services aux professionnels du secteur financier doit se chercher un nouveau CEO, suite au départ de Laurent Vanderweyen. Le CFO, Aidan Connolly, assure l’intérim.