Luxetoys, l’ambitieuse mini-entreprise

06 Juillet 2018 Par Paperjam.lu
Le jeune patron de Luxetoys, Damir Babacic, a le sourire. Sa société représentera le Luxembourg au JA European Company of the Year Competition à Belgrade du 16 au 19 juillet.
(Photo: Luxetoys)

Après avoir remporté le Prix de la meilleure mini-entreprise de l’année, le 12 juin dernier, avec leur jeu de société intitulé Poubelle, les fondateurs de Luxetoys tenteront de briller dans un concours international à Belgrade dans quelques jours. Les lycéens développent en ce moment une application mobile de leur produit phare.

Les congés scolaires approchent à grands pas, mais pour les fondateurs de Luxetoys, l’heure est aux affaires. Les lycéens jonglent avec les cours et la gestion d’entreprise. Parmi eux, Damir Babacic, 18 ans, dont l’agenda est complet. Il dirige la mini-entreprise Luxetoys qu’il a créée avec l’aide de ses sept camarades de classe du Lycée classique de Diekirch. 

Luxetoys, fondée au sein de l’école, soigne sa promo sur son site internet, où son produit est en vente: le jeu de société Poubelle. «Il s’agit d’un jeu de société et de mémoire sur le tri des déchets pour les enfants de 4 à 12 ans. Le jeu traite d’un thème d’actualité et a pour but d’éduquer tout en s’amusant,» explique Damir Babacic à Paperjam.

«Nous avons gagné le Prix de la meilleure mini-entreprise 2018, nous en sommes fiers. Pourtant, les autres concurrents luxembourgeois en lice étaient de très bonnes entreprises,» nous confie Damir Babacic. Il pense aussi que «ce n’est pas tant l’idée ou le produit qui compte avant tout, mais comment on en fait la promotion».

Les élèves ont conçu le jeu de A à Z. «Ils ont imaginé le design, le marketing, rassemblé le capital. C’est eux aussi qui ont assuré la production du jeu,» explique, à Paperjam, le professeur de sciences économiques et sociales du Lycée classique de Diekirch, Pitt Schneider.


En ce moment, la préparation d’une compétition internationale en Serbie occupe toute l’équipe et, en particulier, le patron. La mini-entreprise représentera en effet le Luxembourg lors de la JA European Company of the Year Competition, qui se déroulera du 16 au 19 juillet 2018 à Belgrade. Plus de 200 élèves de 36 pays sont attendus là-bas.

L’application mobile doit être une plus-value.

Damir Babacic, patron de Luxetoys

La concurrence sera rude pour les huit lycéens luxembourgeois. Pour faire la différence, ils préparent en ce moment le développement d’une application mobile du jeu de société. «Nous sommes en discussion avec des développeurs. L’application mobile du jeu Poubelle devrait être prête avant la mi-juillet, tout juste pour la compétition. L’application mobile doit être une plus-value dans ce concours,» annonce le patron de Luxetoys.

Plus de 500 pièces vendues

Le jeu s’est déjà écoulé à plus de 500 exemplaires. L’équipe participe à divers événements pour vendre un maximum de jeux de société. Elle est présente dans des foires, des magasins et assure aussi la vente en ligne. La mini-entreprise, soutenue par des sponsors et partenaires, dont le ministère du Développement durable, devrait clôturer ses comptes avec un bénéfice net de 8.000 euros environ.

Je veux être mon propre chef.

Damir Babacic, patron de Luxetoys

Dans son futur professionnel, Damir Babacic se voit à la tête de sa propre entreprise. «Je veux avoir de l’influence, apporter quelque chose de positif à la société. Créer un produit et transmettre une valeur.» Ce qui le motive à devenir indépendant, c’est la liberté. «Je ne veux pas être dépendant d’horaires. Je veux être mon propre chef, gérer mon temps de travail, être libre.» 

Le lycéen travaille déjà sur un autre projet d’entreprise avec deux copains, en vue d’un autre concours, le Tourism Innovation Award 2018. 

La rédaction a choisi pour vous

12 Décembre 2018

Le nouveau site de commerce en ligne Letzshop offrira la livraison pour les achats standards entre le 13 et le 26 décembre. Une opportunité pour découvrir les 165 commerçants qui ont déjà rejoint cette nouvelle initiative.